AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Fluff] La campagne pour Thasis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cacahuète master



Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 06/06/2006
Age : 25

MessageSujet: [Fluff] La campagne pour Thasis   Mer 21 Mar 2007, 22:37

Voici un texte que j'ai commencé, vos avis sont les bienvenus pour m'aider dans sa continuation.

Chapitre 1 :

« Les dix hommes de l’escouade de Shive étaient accroupis ans les décombres. De là où ils étaient, ils pouvaient voir les cultistes passer en une longue colonne. Au moins cinquante de l’armée qui leur faisait face.
« Fusils en mode automatique, grenades prêtes. »
Le cliquetis des armes lasers qu’on changeait de mode retentit discrètement.

« Pour Cadia ! » hurla Shive en sortant de son couvert.
La rafale faucha une dizaine d’hérétiques, avant que les grenades n’en emportent cinq autres.
« On se replie ! » cria le sergent du 24e Cadien.
Et les onze humains s’engouffrèrent dans les bâtiments en ruine talonnés par plus de trente adorateurs des dieux sombres.

Arrivés dans ce qui semblait être une vieille cuisine d’un appartement délabré, Shive s’arrêta.
« Clark, contacte le Q.G avec la radio. Demande leur du soutien. »


A six kilomètres de là, le colonel Bulke, en charge des forces de l’Imperium sur un front de seize kilomètres, reçut l’appel.
« - Sergent ?
- On est bloqués colonel. On fait quoi maintenant ?
- Tenez. Encore cinq minutes. Je dirige Vince et Charles vers votre position.
- On va essayer. Fin de transmission. »

Shive se retourna vers son escouade.
« Plus que cinq minutes à tenir… » annonça-t-il avec un faux sourire sur le visage. Il savait que ces cinq minutes seraient de trop.

Un cri inhumain retentit, les cultistes avaient trouvé leur position. Ils se précipitaient vers eux.
« Feu à volonté ! » s’écria Shive. Le sang afflua dans ses veines. Il sentit son adrénaline monter le long de son dos. C’était donc ça l’instant qui précédait la mort…
Deux hérétiques s’effondrèrent sous le feu des fusils lasers juste devant lui. A ses côtés le lance grenades de Moox envoyait ses projectiles à fragmentation dans les rangs des infidèles ; déjà huit d’entre eux gisaient sur le sol. Mais les derniers arrivaient sur les gardes.
« On mourra en héros. » pensa le sergent lorsqu’une voix retentit.
« Repliez-vous ! »
Sans chercher à comprendre qui donnait l’ordre les soldats terrorisés quittèrent le lieu. Un d’entre eux tomba sous les tirs des pistolets chaotiques. Shive pensait à un piège, les hérétiques les rattrapaient toujours…
Une grenade à plasma explosa au milieu des traîtres. Avant que les survivants ne se relèvent, des bolts fusèrent depuis le premier étage d’un immeuble proche. Les hérétiques effrayés s’enfuirent d’un coup.

L’escouade Cadienne se retourna vers ses sauveurs providentiels.
« Vince, t’aurais pu prévenir que t’étais là ! » dit Shive en courant vers le lieu d’où venaient les tirs.
Le couteau qui se posa sur sa gorge l’arrêta net. Trois scouts aux couleurs de la Raven Guard sortirent de derrière le mur. Braquant les humains avec leurs bolters.
« Ils sont de notre côté, laisse-le ! » intima le sergent au scout qui tenait Shive en joue. Le couteau quitta la gorge du sergent.
De ses deux mètres dix, le scout battait d’une tête Shive, qui faisait bien un mètre quatre-vingt dix.
« - Sergent, signaux de chaleur à quatre cent mètres. Une vingtaine de formes.
- On se déploie, répondit ce dernier.
- Attendez, intervint Kevin Shive, ils sont avec moi, ils font partie de mon peloton.
- On ne peut jamais en être sûr, rétorqua froidement le Space Marine. Si vous voulez nous aider, couvrez la zone. Si vous vous opposez à nous, vous vous opposez à l’Empereur, et vous mourrez ! »
Shive avala difficilement sa salive.
« Nous vous aiderons, n’ayez aucune craintes. »

Et ils partirent vers les formes qui mouvaient sur l’auspex des surhommes…

« Sergent ! cria un scout à son supérieur. L’escouade du frère sergent Acrius demande où on en est ?
- Passez le moi, on continue vers les formes. »


Chapitre 2 :

Frère Acrius volait au dessus de la ville en miettes. Détruite par quatre semaines de combat.
« Ennemis à deux heures, trois cent mètres. » lui dit une voix dans sa radio.
Les cinq Space Marines de l’escouade d’assaut de la Raven Guard bifurquèrent et s’enfoncèrent dans les rues.
« Cible repérée, on y va. Pour l’Empereur. »

Les surhommes chargèrent à travers le mur, plus de vingt hérétiques patientaient derrière. Attendant un ordre pour se lancer à l’assaut. Acrius trancha de premier en deux d’un revers de son épée tronçonneuse. Il vida son chargeur dans la cage thoracique d’un deuxième qui explosa sous l’impact. A droite, Frère Vaï alluma ses lance-flammes, le prométhéum jaillit, brûlant trois renégats. Les Elus de l’Empereur tranchaient, déchiraient armures et chairs avec une facilité extrême. En moins d’une minute plus aucun cultiste n’était encore vivant.

Un bruit de moteur se fit entendre. Frère Cellus avait déjà vu l’écran de son auspex le prévenir de l’arrivée d’un AT-80 sur leur droite.
« On s’envole ! » cria Acrius.
Les réacteurs dorsaux des Space Marines vrombirent et emportèrent les surhommes hors de portée de tir du tank.
« Vaï, Cellus, avec moi, à droite. On attaque son flanc à la bombe à fusion. Vous deux, vous nous couvrez. » dit Acrius.
Un hochement de tête positif lui parvint comme réponse.

Acrius partit en piqué, suivi de près par ses compagnons.
« Deux autres chars à six cents mètres derrière. » le prévint Frère Stux resté en soutien.
« Noté. » répondit Acrius.
Un obus fila depuis la bouche du canon du char perverti. Les Space Marines esquivèrent facilement la lourde pièce de métal. Cellus lança une bombe à fusion dans le trou révélé par le tir. Le canon explosa alors que l’obus suivant se rechargeait, détruisant le char dans une explosion incroyable.

« Stux, Creus, vous nous rejoignez, formation Corvax. »
La formation Corvax était une des premières choses apprises aux escouades d’assaut. Le sergent prenait la tête de l’escouade alors que les Frères se tenaient en retrait, de manière à former un V, comme les oies quand elles migrent.

Les surhommes arrivèrent sur les chars suivants. Deux coups de feu tonnèrent. Frère Creus vit son bras arraché par un obus. Il chuta lourdement à terre, mais se releva immédiatement alors que son armure lui injectait des drogues pour atténuer la douleur. Il s’élança droit devant et colla une bombe à fusion sur l’avant du char léger. Il eut à peine le temps de s’échapper que le tank s’évapora dans une myriade de couleurs.

Acrius regarda son auspex, le nombre de formes augmentait à chaque seconde. Il pouvait compter au moins une douzaine de chars et plus de quatre cent renégats. Il ne suffiraient pas à eux cinq.

Un bruit de réacteurs retentit. Acrius tourna la tête. Deux chasseurs impériaux arrivaient leur prêter main forte.

Chapitre 3 :

« Cible verrouillée. Feu ! »
Les deux lightnigs filaient à travers les rangs des adorateurs des puissances de la ruine. Leurs missiles détruisaient les cibles désignées par leur radar avec une facilité extrême.
« Deux tanks, secteur Delta quatre. Tir canon prêt. »
« Feu ! »
Et les blindés pervertis volèrent en éclat.

Joe, le pilote du premier chasseur aperçut les marines. Il fit un bank pour les prévenir qu’ils étaient du même côté. Acrius lui fit signe de descendre. Il fit un piqué, les surhommes s’engageant à sa suite.
« Phil, tu me reçois ? On a des Space Marines à côté, je prends contact. Manœuvre en piqué, descente à cinquante pieds. »
« Cinq sur cinq. J’te couvre, je suis à un nautique derrière toi. »

Joe quitta le mode crypté réservé à son escadron et passa sur la fréquence générale.

« Ici Quarter XI-3, déclinez votre identité. » dit-il aux marines.
« Escouade d’assaut Bêta, Raven Guard. Ici le sergent Acrius. Descendez au plus bas possible pour nous couvrir et à mon signal remontez on s’occupe du reste. »
« Bien reçu Sergent. Descente à vingt-cinq pieds. »

Le chasseur fit une violente embardée.
« Canons lasers un et deux parés à faire feu. Armes verrouillées sur AT-70 droit devant. »

« Remontez on s’occupe du reste. Occupez vous des chars ! » lui dit Acrius par radio.
« Affirmatif, remontée à cent pieds. »

Les Space Marines jaillirent de derrière l’avion et s’enfoncèrent dans l’infanterie ennemie. Laissant libre cours à leur rage, ils se jetèrent dans la mêlée.

« Joe, tu me reçois ? »
« Affirmatif Phil, qu’est ce qui t’arrive ? T’as l’air paniqué. »
« Deux appareils ennemis, six nautiques, droit devant. »
« Ok, on intercepte. Systèmes de tir parés à faire feu. Chargeurs à pleine puissance. »

« Deux Hell Blade, on arrive dessus, ils nous ont pas encore vus. »
« Deux nautiques… »

Les chasseurs chaotiques partirent d’un coup chacun de leur côté.
« Eh Joe, y’a délit de fuite là. »
« Allez, je prends celui de droite. »
« Reçu. »

L’appareil impérial remonta brusquement à quatre-vingt-dix degrés.
« Viens là mon gros. » pensait Phil.

Il poussa le manche en avant d’un coup sec alors qu’il réduisait sa vitesse de moitié. Il piqua vers le sol, passant en rase mottes au dessus des fantassins chaotiques. Puis réaccéléra pour se retrouver juste derrière l’appareil ennemi.

« Target verrouillée ! Feu à volonté ! » hurla-t-il.
Les canons lasers firent feu à l’unisson, réduisant le volant ennemi à l’état d’épave fumante, projetant des morceaux de métal en fusion sur vingt mètres à la ronde.

« Ici Phil, Joe, t’en es où ? »
« J’ai fini. »
« Ok ! Bon, on devait pas s’occuper de chars nous ? »

La radio des deux chasseurs grésilla.
« Quarter XI-3, Quarter XI-4, on observe des appareils ennemis en vol à quarante nautiques de votre position. Ouest, nord-ouest. »
« On a du soutien là-bas ? » demanda Joe.
« On a un peloton au sol, accompagné par des Leman Russ. Prévenez vos copains Marines que c’est fini ici, les basiliks pilonnent la zone dans moins de deux minutes. »
« Bien reçu Vark, on s’évacue. »

Les deux avions virèrent de bord, en prévenant les Marines de les suivre. La formation s’en alla rejoindre la position suivante.

Chapitre 4 :

Shive suivait les scouts avec prudence. Ils avaient récupéré le peloton de Vince et les gardes s’étaient rapidement entretenus pour évaluer la situation. Ils avaient décidé de suivre les Elus de l’Empereur, qui paraissaient avoir des ordres précis. De plus ils formaient des soldats expérimentés, capables de s’adapter à toute situation.

« - Quel est notre objectif ? demanda Vince au sergent Scout.
- Point x86-y74, centre énergétique.
- On doit le faire sauter ?
- Affirmatif. Attention, mouvement à deux cent mètres. A couvert, mode d’attaque 7-8-0… Grenades et couteau, précisa-t-il pour les Cadiens. »

Les gardes impériaux armèrent leurs grenades et dégainèrent leurs couteaux de combat qu’ils fixèrent comme baillonètes au bout de leurs fusils.

« Oubliez pas les gars, on plante et on tire un coup pour l’achever. »

Une colonne apparut alors au milieu de la rue. Plus d’un millier de renégats, et le même nombre se profilait plus loin. Ils ne seraient jamais assez…
La radio du sergent Cadien grésilla, la voix de Frère Clétus résonna dans le combiné.

« On a pas beaucoup de temps alors je vous briefe vite. Vous ne bougez pas avant mon signal, à mon signal tous vos hommes lancent leurs grenades, deux par homme, puis vous faites s’abattre un déluge de feu sur la rue. Reçu ? »
« Cinq sur cinq. »

Une main se posa sur l’épaule de Vince. Suivie immédiatement d’une voix.
« Ecartez-vous ! »

Un des scouts avec un énorme bolter lourd dans les mains le posa sur le rebord de la fenêtre.

Une lueur verte brilla dans le bâtiment d’en face.
« Feu. » chuchota Shive.

Et les enfers se déchaînèrent sur les renégats. Les explosions de grenades succédaient au crépitement des fusils lasers. Derrière, le bruit sourd des bolts emplissait la rue d’une odeur de mort.

Un humain prit peur, il courut pour s’enfuir.
« RESTE ICI ! lui intima Clétus. »
Il ne fut pas écouté. Il ramassa le fusil laser de l’infortuné et lui tira une rafale dans le dos…
« Les lâches n’ont pas leur place dans ce monde. »

« Ils nous ont repéré ! » hurla un des gardes qui voyait les hérétiques se diriger vers les portes des bâtiments.
« Tenez chaque centimètre carré de terrain ! Pour l’Empereur ils ne passeront pas ! » dis Clétus, avant d’entonner les litanies de haine.

Il dégaina son épée et son pistolet bolter. Tous l’imitèrent, baillonètes au canon, prêts à se battre. Soudain un bruit se fit entendre, Les scouts levèrent vers le ciel un regard assuré.

L’instant d’après un missile détruisait la chaussé, créant un cratère de dis mètres de diamètre. Des tirs d’armes lourdes s’échappèrent de la coque des deux Lightnings. Des grenades les suivaient, les explosions de plasma décimèrent les survivants chaotiques avant que la colère de l’Empereur ne s’abatte sur eux. L’escouade du sergent Acrius fondit sur l’ennemi soutenue par les tirs de couverture des gardes impériaux qui étaient toujours positionnés en hauteur. Les scouts s’enfoncèrent également dans les rangs ennemis. La rage et la haine des Space Marines se libéra en un instant.

« - Ici Quarter XI-3 à forces au sol, qui y’a là d’ssous ?
- On est dix-huit hommes. Et il y avait des Space Marines avec nous.
- Vous étiez pas sensé avoir du soutien blindé ?
- On aurait bien aimé, de qui vous tenez ça ?
- Du haut commandement. Pourquoi y’a un problème ?
- Non rien… répondit Shive. »

Il leva les yeux, au loin se profilait l’énorme forme du Léviathan de commandement du haut commandement.
« Salauds ! » marmona-t-il."


Cacahuètement.
Hugo.
Revenir en haut Aller en bas
Chrakaël



Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 04/03/2007
Age : 26

MessageSujet: Re: [Fluff] La campagne pour Thasis   Mer 21 Mar 2007, 22:58

Ton histoire fut très agréable à lire. J'ai hésité à me lancer dans la lecture du gros paquet mais je m'y suis mis et je ne le regrette pas.

Voici les points positifs que je trouve à ton texte :
- Le fait de mettre un bon paquet de dialogue est sympa car ça évite une grosse description de bourrin comme je les hais :ork2: .
- Les combats aériens sont très bien réalisé, j'insiste car ce n'est pas mince affaire !
- Et j'ai adoré le :
Citation :
mode d’attaque 7-8-0… Grenades et couteau, précisa-t-il pour les Cadiens
Un peu d'humour ne fait jamais de mal !

Pour les points négatifs :
- Les proportions humaines...
Citation :
Plus d’un millier de renégats, et le même nombre se profilait plus loin
ça fait un peu beaucoup pour tenir dans une rue et il n'y a qu'UN bolter lourd et quelques soldats contre eux.
- L gros classique des gardes sauvés par les preux space marines me lasse un peu, malgré que les avions de la garde soient loin d'être inutiles !

Voilà, en attente de la suite !!!

Thibaut
Revenir en haut Aller en bas
lonely wolf



Nombre de messages : 975
Date d'inscription : 11/03/2007
Age : 27

MessageSujet: Re: [Fluff] La campagne pour Thasis   Mer 21 Mar 2007, 23:04

wouah, et ben ma p'tite cacahuète c'est du très bon tout ça, continue continue^^
Revenir en haut Aller en bas
Aetheras



Nombre de messages : 204
Date d'inscription : 17/10/2006
Age : 30

MessageSujet: Re: [Fluff] La campagne pour Thasis   Ven 23 Mar 2007, 13:12

J'ai vraiment bien aimé et contrairement à certains ( :forum: ) j'ai plutôt vu une bonne combinaison de la flotte, des SM et de la garde impériale sue simplement des SM qui sauvent des méchants. Ils les emmènent combattre et les poussent au combat.

Mais 2 ch'tites remarques :
- un peu trop d'ennemis à la fin même si ils sont aidés par 2 chasseurs y a un paquets de renégats ( ce sont bien des humains à ce que j'ai compris et pas des SMC ) qui auraient pu avoir le temps de se mettre à couverts dans ce combat urbain :gg: , entre 200 et 500 ça suffit et dit peut être qu'une colonne ennemi est à 3 ou 4 km sinon tes héros seraient un peu submergés

- le fait que l'escouade de départ lance ses grenades, tire une rafale et se replie de manière pressé (on dirait qu'ils fuient à toutes jambes) pour se mettre dans un endroit peu protégé puis télephone au QG pour demander quoi faire et du soutien c'est bizarre surtout pour ces gardes assez bien entrainés (des Cadiens), ils se replient vers une autre position pour de nouveau canarder l'ennemi et seulement si leur première position est indéfendable à 11 contre 15 à 20 renégats.

- que des scouts, qui plus est de la Raven Guard, ne sachent pas reconnaître des renégats de gardes loyalistes après 4 semaines de conflit est trop fantastique pour moi Laughing c'est le meilleur chapitre en terme de furtivité et d'infiltration, ce sont eux qui filent les infos au haut commandement, mais bon ils ont peut etre pensé à une ruse de l'ennemi...

En fait c'est 3 petits points qui ne sont pas préjudiciables au récit, c'est le seul truc que j'aurais changé mais c'est ton récit et il reste totalement cohérent.
Revenir en haut Aller en bas
Nash



Nombre de messages : 2919
Date d'inscription : 31/05/2006
Age : 39

MessageSujet: Re: [Fluff] La campagne pour Thasis   Sam 24 Mar 2007, 14:01

Pas mal du tout...

Si je peux me permettre quelques remarques:

Le début est un petit peu bancal. Pourquoi les Cadiens attaqueraient-ils les hérétiques en surnombre s'ils n'ont pas de raison de le faire? S'ils n'ont pas été repérés, ils leur serait sûrement plus simple d'envoyer un message vox pour signaler l'emplacement des forces ennemies et demander un bombardement. Révéler leur position comme il le font est suicidaire!
A moins qu'ils n'aient besoin de "traverser" la zone occupée par les hérétiques parce qu'ils ont été coupés de leurs lignes... Ce que tu devrais dans ce cas expliquer, même rapidement Wink

Ensuite, ton récit manque parfois de la "petite touche en plus" qui enracine l'histoire dans le 41ème millenaire. En particulier, les expressions "typiques" de la garde.
Par exemple, au lieu de dire
Citation :
« Clark, contacte le Q.G avec la radio. [...]
Je pense que tu devrais utiliser le terme "Vox".
Et, un peu plus loin:
Citation :
Sergent, signaux de chaleur à quatre cent mètres. Une vingtaine de formes.
Je pense que "Sergent, j'ai une vingtaine de signaux sur l'auspex, 400 mètres (ajoute une direction ici, une distance seule ne donne pas assez d'indications pour être valable tactiquement)" serait mieux et ajouterai ce "petit truc en plus" Wink

________________________________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
cacahuète master



Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 06/06/2006
Age : 25

MessageSujet: Re: [Fluff] La campagne pour Thasis   Sam 24 Mar 2007, 17:04

Chapitre 5 :

Le général militant Antonis Valer regardait son écran de contrôle tactique. Des icônes de toutes les couleurs bougeaient sur l’ensemble de la carte. Il s’amusait de voir tous ces hommes se battre. Ils se fatiguaient, avec la mort qui les attendait à chaque coin d’immeuble. Alors que lui ne pouvait pas mourir, il était général militant, l’Empereur veillait sur lui, voilà pourquoi il était à l’arrière des lignes, protégé et en sûreté alors que les milliers d’hommes qu’il dirigeait étaient en bas, à se camoufler tant bien que mal parmi les ruines d’une foutue cité en ruines.
Il fit défiler la carte du front sur son terminal. Il posa son regard négligemment sur le flanc le plus à l’ouest. Deux ronds oranges se fondaient au milieu d’une vague noire qui menaçait de les engloutir. Il appela son aide de camp.

« - Qui se bat là-bas ?
- Nous avons deux escouades du soixante-douzième Cadien. Ils sont en infériorité numérique certaine. Nous leur envoyons du renfort ?
- Non, qu’ils ralentissent l’ennemi, préparez un barrage défensif juste après leur mort.
- Oui, général. »

***

Les Space Marines continuaient de décimer les rangs des renégats mais ils perdaient pied, leur infériorité de plus de mille contre un jouait nettement en leur défaveur. Un scout s’effondra avant d’être submergé par une marée de griffes et de mutations en tout genre.
Du haut de son immeuble Shive voyait la scène se dérouler, les hérétiques, absorbés par les marines ne leurs prêtaient aucune intention. S’ils ne bougeaient pas ils pouvaient s’en sortir. Au moins jusqu’à la mort de tous les Surhommes.
Il se redressa soudain, comment avait-il pu avoir cette pensée, ils se battaient pour l’Empereur, ils devaient aller au combat.

« Baïonnette au canon ! Préparez-vous à l’assaut. »
Il se tourna vers les gardes qui l’accompagnaient, tous avaient déjà leur baïonnette de prête, fixée au bout de leur fusil laser M-G.
Vince lui sourit.

« - Enfin Sergent, on se demandait quand est-ce qu’on partirait crever.
- Clark envoie un message Vox au Q.G, annonce leur que la zone est perdue, plusieurs milliers d’ennemis arrivent dans la zone. »
La radio crépita alors que le message passait.
« - Sergent, ils disent que nous devons tenir bon, que nos noms seront loués comme des héros.
- Foutaises, répondit Shive. Bon, pour Cadia, pour nos femmes et pour ce foutu Empereur. A l’assaut ! »

Et les dix-huit gardes impériaux se ruèrent sur l’ennemi, mais leur courage ne fit pas tout, ils n’avaient pas la force des space marines. Dès qu’ils furent repérés une pluie de tirs de toutes sortes s’abattit sur eux. Cinq hommes moururent avant de sortir du bâtiment. Trois autres ne connurent jamais ce qui se trouvait après le trottoir… Shive se jeta en avant, planta sa baïonnette dans le torse d’un chaotique, puis tira une décharge à bout portant, qui creusa un trou de cinq centimètres de diamètre dans le corps de l’hérétique. Il continua d’avancer et marcha sur le corps d’un second scout mort. A ses côtés Clark s’écroula, sa radio se brisant en chutant lourdement contre le sol. L’officier radio avait une énorme trace de griffure qui lui avait presque ouvert le crâne en deux.
Il vit Acreus décoller pour s’extirper des griffes de plusieurs mutants. Le sergent Space Marine lâcha une bombe à fusion, l’explosion brûla plusieurs dizaines d’hérétiques massés à ses pieds.

Shive releva son fusil et mitrailla en cercle la zone autour de lui. Vince le rejoignit, les deux amis combattirent dos à dos, comme ils l’avaient appris dans les écoles de Cadia. Les autres gardes avaient adopté la même tactique, elle leur permettait de tenir un peu plus longtemps face aux abominations qu’ils combattaient. Un scout émergea de la mêlée diffuse.

« Je suis le dernier, vite, dans l’immeuble. »
Le groupe courut se mettre à couvert dans l’édifice impérial le plus proche. Les mutants étaient toujours à leurs trousses. Ils barricadèrent rapidement une pièce, pour leur donner le temps de souffler. Et aussi juste assez de temps pour entendre le bruit assourdissant d’une explosion, suivi du bruit de réacteurs en tous genres, mais pas des Lightnings, en tout cas pas que ça…
Une seconde explosion retentit dans la rue.

« - On sort et on va voir ? proposa Shive.
- J’allais le dire, dit Vince. »

Et ils sortirent, taillant en pièces les mutants qui les attendaient à la sortie. Les trois hommes et le Space Marine gagnèrent la sortie de l’immeuble. Les hérétiques fuyaient sous les bombes. Un bombardier Marauder lâchait ses obus sur la masse de mutants désemparés qui s’enfuyaient pour être achevés par les deux Lightnings.
« - Quarter XI-3 à force au sol, comment ça va ? Pas trop secoués ?
- Forces au sol, merci les gars, sans vous on y passait. Bon, on fonce se replier, ils vont revenir.
- Ok, on vous couvre. Dépêchez-vous de rentrer. Fin de transmission. »

Les trois Space Marines d’assaut survivants emportèrent les corps de leurs frères morts au combat, les apothicaires du chapitre s’occuperaient d’eux. Les fantassins rentrèrent en vitesse sur l’arrière des lignes pour se reformer.


Cacahuètement.
Hugo.
Revenir en haut Aller en bas
lonely wolf



Nombre de messages : 975
Date d'inscription : 11/03/2007
Age : 27

MessageSujet: Re: [Fluff] La campagne pour Thasis   Sam 24 Mar 2007, 17:54

génial, la suite, la suite !
Revenir en haut Aller en bas
cacahuète master



Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 06/06/2006
Age : 25

MessageSujet: Re: [Fluff] La campagne pour Thasis   Sam 26 Mai 2007, 23:59

Voici donc la suite :

Chapitre 3.

Dix kilomètres plus loin, après deux heures de course effrénée à travers les ruines de la ville, les survivants de l’assaut s’arrêtèrent.

- « Eh bien messieurs on pourra dire que c’était chaud, dit Vince.
- Ouais, mais j’ai deux mots à dire au commandement moi, pourquoi ils nous ont pas dit de nous replier ! Pourquoi ils nous ont pas envoyé de renforts ? dit Shive.
- Aucune idée…
- Ceci sera bientôt réglé. »
Les hommes se retournèrent, c’était le scout qui venait de parler. Il porta soudainement la main à son oreille.
- « On demande la présence de notre escouade au point x78-y54. Adieu. »
Et le Space Marine disparut dans les décombres.

En bondissant de couvert en couvert les humains se replièrent jusqu'au centre de commandement de terrain. Le colonel Bulke était assis dans un bunker construit à la va vite au début des conflits. Lorsque la porte s'ouvrit d'un coup de pied et que deux hommes entrèrent alors qu'un autre la gardait l'officier Impérial se leva en sursaut. L'un d'eux le saisit au collet et le souleva à trente centimètres du sol.
"Vous êtes fous !" hurla Bulke "Vous vous attaquez à un officier de la Garde Impériale, vous serez fusillés pour ça !"
A sa grande surprise l'homme le reposa au sol. Bulke jeta un rapide coup d'œil à ses galons, il était sergent, l'autre resté en retrait caporal. Il leva les yeux et les planta dans ceux du sergent. Celui-ci sourit un instant avant de lui décocher un coup de poing à lui décrocher la mâchoire.
Bulke tendit la main vers la sirène d'alarme mais l'autre fut plus rapide que lui et arracha le fil.
"Désolé Colonel, on a besoin d'être au calme. Vous avez de l'eau ?"
L'officier terrorisé lui montra la réserve de plusieurs litres d'eau posée dans un coin; Les deux hommes allèrent se laver le visage. Lorsqu'ils revinrent vers lui, Bulke ouvrit des yeux ronds.
"- Vince ! Shive ! Nom de nom qu'est-ce qui vous a pris ! Qu'est-ce qui vous est arrivé ?"
- On aimerait justement le savoir Colonel. Qu'est-ce qui vous a pris la haut dans les "hautes sphères" de nous envoyer crever comme ça ?"
- Que voulez-vous dire ?
- Colonel voyons ! On nous a laissé sans soutien face à une colonne de renégats, tous y sont
passés sauf nous et Climb dehors.
- J'en sais rien, ici on m'a défait du contrôle de la zone d'où j'ai reçu votre dernier message vox,
puis ensuite on m'a déplacé vers la section 46-B. Regardez les écrans si vous en me croyez pas."
Un rapide coup d'œil permit aux hommes de vérifier que le colonel ne mentait pas.
"- Vous dites qu'on vous a défait du contrôle ? Qui vous en a défait ?
- Je ne peux pas le dire !"
Le cliquetis d'un pistolet laser qu'on armait se fit entendre. La colère des deux hommes semblait telle qu'il semblait mieux de ne pas les contrarier.
"- L'ordre émanait directement du haut commandement, je n'ai pas eu mon mot à dire. Je suis désolé pour vos hommes. Allez au point x24-y32 et donnez-leur ça." Il tendit aux hommes une missive avec son cachet apposé dessus.
- Très bien, merci Colonel." Et les deux gardes impériaux se retournèrent vers la sortie. Juste avant de pousser la porte Shive fit volte face et sans prévenir vida le chargeur de son fusil laser sur la commande de la ligne de transmission sécurisée de l'officier. Celle-ci explosa en un petit nuage de composants électroniques et d'étincelles. "C'est pour qu'il ne vous prenne pas l'envie de prévenir le QG de nos histoires. Au revoir colonel." Et la porte se referma sur son dos. Bulke toucha son pantalon humide, il était pétrifié.

En sortant Shive réunit ses deux compagnons.
"L'ordre de Bulke doit être de nous coffrer et de nous fusiller. Je propose qu'on aille directement voir le haut commandement, ou mourir en tentant de le faire. Ca vous tente ?"
Une réponse affirmative lui arriva en retour. Et les deux hommes se mirent à marcher d'un bon pas vers le Léviathan du Général Militant Valer. Leur camarade ayant piqué un ordre de permission qu'il comptait tenter de faire jouer.

Remontant la zone à travers les tranchées, creusées à la va-vite pour endiguer l'assaut ennemi aux premiers jours du combat, Vince et Shive se dirigeaient vers le Léviathan de commandement. Les deux hommes discutaient de tout et de rien dans un état de tension extrême. Ils s'attendaient à se faire arrêter d'un instant à l'autre par une patrouille qui leur tomberait dessus. Comme pour leur donner raison une escouade de dix hommes en armes les encerclèrent en une fraction de seconde et les mirent en joue avec une efficacité qui laissait à penser qu'ils n'effectuaient pas cette manœuvre pour la première fois.
Vince avait immédiatement levé son fusil laser, la mâchoire crispée il regardait chacun des gardes tour à tour, essayant d'attraper un regard, invisible derrière les lourdes visières de leurs casques. Shive lui avait jeté ses armes à terre, il fit baisser son fusil à son camarade.
"- Qu'est-ce qui te prend ? lui chuchota celui-ci.
- Dix contre deux, je ne tente pas le diable."
Regardant la réalité en face Vince se délesta de son fusil laser réglementaire et du couteau accroché à sa cuisse. Alors que les deux armes tombaient dans la boue dans un éclaboussement une femme sortit des rangs des troupes de choc. Elle portait un long manteau de fourrure brodé su sceau de l'Inquisition. Elle s'approcha des deux déserteurs et engagea la conversation.
"- Désertion ? demanda-t-elle. Shive répondit.
- Non, tout notre peloton s'est fait décimer et lors de notre repli nous sommes arrivés ici.
- Vous devriez être en zone x85-y74. Reprit l'inquisitrice en sortant une plaque de données de sa poche.
- J'ai déclaré la zone perdue et ordonné le repli. En tant qu'officier le plus gradé sur le terrain c'était mon droit.
- Très bien mais pourquoi n'êtes-vous pas en train de prendre vos ordres chez le colonel Bulke ?"
Shive, joueur, entra dans le jeu.
"- Figurez vous que nous y sommes allés mais le pauvre homme avait été attaqué.
- Quel dommage. Et vous êtes… euh… les seuls survivants ?"
Vince explosa.
"Non il y en avait un autre mais on l'a perdu ! Ca vous fait rire hein ? Vous n'y allez jamais au front vous ! Votre vie c'est d'arrêter les vrais soldats ! Saletés de gradés ! Connards de bibelots !"
Les troupes de choc braquèrent immédiatement leurs fusils sur la tête de Vince.
"Ne tirez pas !" Leur intima l'inquisitrice. Vince s'approcha d'un des hommes.
"Et toi alors ? T'es déjà allé au front ? Te battre contre des mutants, sentir leur souffle rauque contre toi, alors qu'ils se pressent autour de toi dans le seul but de te sucer le sang !"
Il releva la visière de l'homme, il était blanc de peur. Vince lui arracha son arme des mains.
" - Tu vois t'as un beau fusil radiant, propre. (il enleva le chargeur) Hmm, graissé. Joli ! (il ramassa son propre fusil) Tu vois le mien est moche, sale boueux, mais au moins il a servi ! Peut-être cinquante morts depuis l'aube ! Et toi ? Combien de morts depuis que tu l'as ? Et combien qui n'étaient pas des fidèles de l'Empereur ?
- Ils avaient déserté, ils n'étaient plus des fidèles !"
En un instant Vince jeta son fusil au sol, retourna le fusil radiant contre le bibelot et pressa la détente. L'homme s'évanouit dans la boue. Vince réenclencha le chargeur dans l'arme.
"Elle est belle l'élite de l'Imperium !"
Il sentait la haine des troupes de choc qui le fixaient. Mais l'inquisitrice le regardait d'un air amusé ! Il continua.
"Vous êtes tous là, vous ne connaîtrez jamais l'extase du combat, se battre, cerné de tous les côtés, avec pour seule arme sa foi et son courage. Vous n'aurez jamais la chance de vous battre aux côtés des Dieux ! Car ils sont là, sur Thasis ! Il y a des Sp…"
Il ne finit pas sa phrase, un ongle effilé et long de dix centimètres lui taillada les lèvres d'un coup sec. L'inquisitrice, qui était désormais dans son dos, s'approcha de son oreille et murmura : "N'en dites pas trop quand même." Le sang jaillit abondamment de la plaie, avant que Vince ait pu y porter sa main l'inquisitrice léchait les lèvres du garde, se repaissant du sang rouge.
Pour la première fois depuis plus de cinq minutes, Shive intervint. "Vous me faites peur Madame."
"Appelez-moi Isa. Suivez-moi. Gardes !"
Les troupes de choc s'exécutèrent immédiatement, adoptant une formation d'escorte.
"Au moins ils sont obéissants, de vrais petits toutous." Dit Vince avant de cracher par terre un mélange indistinct de morve, de salive et de sang.

***


Vince et Shive suivirent l'inquisitrice jusqu'à un Rhino au blindage noir de jais.
"Embarquez." Leur dit-elle, ainsi qu'à son escorte.
Ils montèrent dans le véhicule, la trappe se referma sur eux et dans un vrombissement le moteur se mit en route.
Ils roulèrent pendant une dizaine de minutes. Le Rhino s'arrêta, la trappe s'ouvrit, la lumière du soleil remplaçant l'éclairage des néons du Rhino. Une trentaine d'hommes attendaient en rangs serrés. Tous lourdement armés, certains portaient des armes spéciales, Vince compta deux fuseurs, trois lance-flammes et un lance-plasma.
Isa salua brièvement et se dirigea vers une table où un officier attendait, assis sur un tabouret de fortune. Il contemplait une carte holographique. L'inquisitrice appela les chefs d'escouade à les rejoindre, ainsi que Vince et Shive.
"Notre objectif est ici, commença-t-elle. A cinq kilomètres de notre position actuelle, en plein territoire ennemi, à plus de huit cent mètres de notre plus forte progression et à mille deux cent mètres de notre progression actuelle. Les informations que vous devez savoir vont être envoyées dans vos cellules mémorielles."
"Nous pouvons partir immédiatement ! Mes hommes sont prêts." Répondit l'officier, un capitaine apparemment, au vu de ses galons.
"Je n'en doute pas capitaine mais nous attendons des renforts."
"Des renforts ?"
"Vous verrez bien, soyez prêts dans quinze minutes messieurs." Et elle quitta la table de briefing.
Shive la rattrapa. "Vous ne nous exécutez pas ?"
"Non, bien que je devrais. Mais je préfère rassembler le maximum de bons éléments pour cette mission. Et vous me semblez être un bon élément."
"Et au fait inquisitrice, à quoi ressemble-t-elle cette mission, je n'ai pas de cellule mémorielle moi."
Un sourire éclaira le visage de l'agent de l'Inquisition.
"Vous en saurez plus en direct." Répondit-elle avec un petit rire.

Vince et Shive allèrent s'appuyer contre un arbre non loin, partager une cigarette. Ils discutaient de tout et de rien pour passer le temps lorsqu'un bruit se fit entendre. Un bruit de moteur. Les troupes de choc se mirent à couvert en un instant, armes en mode automatique. L'instant d'après un Razorback Noir, marqué du sceau de la Raven Guard, entrait dans la clairière. Il s'arrêta au milieu des gardes et six Space Marines en descendirent. Leur sergent se mit au garde à vous devant l'inquisitrice. "Sergent Pleius à vos ordres madame." Lui dit-it.
"Sergent avez-vous reçu les données que je vous ai envoyé ?"
"Oui madame, mes hommes et moi même les avons étudiées et assimilées."
"Très bien sergent." Puis, se retournant pour faire face à tous les hommes. "Messieurs, nous pouvons partir !"
Et elle retourna vers son Rhino. En passant près de Shive elle lui murmura à l'oreille : "Vous allez voir comment se battent les vraies élites de l'Imperium."

***


Le convoi partit vers son objectif, un temple érigé en l'honneur de Sainte Amélie lors de la délivrance de cette planète par la sainte et tombé aux mains des chaotiques. Ils roulèrent prudemment pendant une demi-heure. Il n'y avait rien à signaler, tout était calme. Mais les vétérans de la garde le savaient, le calme annonce toujours la tempête. Shive guettait par une des ouvertures du Rhino, les doigts crispés sur la crosse de son fusil laser.
Il vit une forme bouger légèrement sur le bas côté, il tira un coup de sommation. Des oiseaux s'envolèrent. Mais il y avait autre chose, il plissa les yeux et distingua un mutant, puis un autre.
"Attaque !" hurla-t-il.
Les senseurs réagirent, captant la présence d'une centaine de formes de vie qui jusqu'alors restaient non repérés. La tourelle du RazorBack pivota à cent vingt degrés et cracha un jet de plsama en fusion sur les hérétiques. Les troupes de choc ouvrirent le feu depuis l'intérieur des blindés.
"On fonce !" cria Isa dans la radio principale. "A deux heure, vitesse maximale !"
Les véhicules firent une brusque embardée. Les tirs de lasers ricochaient sur le blindage des transports. Le RazorBack couvrait l'arrière de la formation, ses lance-plasma lourds dissuadant les hérétiques d'approcher.
L'inquisitrice reprit la radio. "On fonce sur le temple, pas de chichis !"
Sans douter de la justesse tactique d'une telle stratégie les chefs de chars firent pivoter leurs tanks. Une pluie de projectiles s'abattit sur les véhicules dès qu'ils furent visibles mais l'ennemi manquait d'armes à gros calibres, seules des éraflures apparaissaient sur la carrosserie.
A une centaine de mètres du temple les trappes s'ouvrirent en route. Shive comptait les mètres avant l'arrivée, des barricades érigées à la hâte par les hérétiques. Cinquante… Trente… Dix… Le chauffeur appuya sur le frein, Shive se sentit projeté en avant, il s'agrippa à une barre. Il empoigna son fusil et sortit. Au même moment les lance-flammes et les bolters lourds des chimères libérèrent leur colère, le prométhéum purgea les chaotiques de leurs péchés. Shive était à peine sorti que les troupes de Choc étaient déjà à couvert contre la barricade. Les Space marines eux, l'enjambaient déjà, leur bolters chantant la mort dans une symphonie funèbre. Shive rejoignit Vince à couvert contre la barricade. Il jeta un coup d'œil autour de lui, les soldats de l'Inquisition franchissaient l'obstacle, bondissant de couvert en couvert et se couvrant mutuellement. Mais l'escouade qui accompagnait l'inquisitrice n'osait pas tirer, ils restaient bloqués contre la barricade, sans bouger. Les deux soldats Cadiens bondirent jusqu'à leur position.
"Qu'est-ce qui se passe ?" demanda Shive.
"C'est leur premier combat, répondit Isa. Menez les au feu !"
Shive eut un triste sourire, il allait éduquer des bleus. Mais il hocha la tête. Il s'approcha de la barricade, regarda tous les hommes. Décompta trois sur ses doigts. Arrivé à zéro il sortit en hurlant, tous le suivirent. "

Cacahuètement.
Hugo.
Revenir en haut Aller en bas
cacahuète master



Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 06/06/2006
Age : 25

MessageSujet: Re: [Fluff] La campagne pour Thasis   Dim 27 Mai 2007, 00:00

Désolé pour le double post mais vu que je fais désormais des longs chapitres (3 pages word) je préfère faire un post par chapitre !


"Shive braqua son fusil sur le premier mutant qu'il vit. Du sang vert gicla du torse de la créature lorsque les rayons laser bleus rencontrèrent sa peau. Le garde se baissa et roula sur le côté, il s'abrita derrière une portion de mur en ruines. Il était entré dans le temple. Il l'examina rapidement, deux portes donnaient vers d'autres pièces, et c'est par l'une d'elle que les mutants se déversaient. Vince était toujours dehors avec les cadets. Il regarda Shive dans les yeux. Les deux hommes se comprirent. Celui de dehors dégoupilla une grenade à fragmentation qu'il lança à l'intérieur alors que celui de dedans se plaquait face contre terre. L'explosion projeta des bouts de pierre un peu partout et sonna les hérétiques. "Feu !" ordonna Shive ! Et l'escouade entra dans le lieu saint en mitraillant de tous côtés.
"Lampes et baïonnettes !" intima Shive. Les soldats activèrent les lampes incluses dans leurs fusils radiants et fixèrent leurs baïonnettes brillantes. Vince et Shive placèrent leurs baïonnettes sous le canon de leurs fusils et fixèrent leurs lampes standard avec un morceau de bande collante. L'escouade se mit en position pour couvrir toutes les issues. Se cachant derrière un canapé en loques ou une rangée de pots de fleurs miraculeusement intacts.
Shive s'approcha d'Isa. Elle regardait la rangée de vitraux au dessus de la porte. Toutes les têtes de la Sainte avaient été brisées. "C'est du fusil laser ça." Intervint Shive. Elle sursauta. "Et bien manié en plus." Continua-t-il. L'inquisitrice était songeuse. Shive lui tendit un fusil laser. Elle le regarda avec des yeux ronds. "On doit tous se battre !" se justifia-t-il. Elle prit le fusil, il se retourna vers le reste de l'escouade. "Un vrai soldat !" pensa-t-elle "Rien ne perturbe sa mission, il l'accomplira avant tout."

Le soldat Neer qui portait la radio du groupe vit s'approcher le sergent de lui. "Fais recenser les positions des autres équipes." Neer acquiesça, il mit le casque sur ses oreilles et fit tourner une molette. Shive avait le combiné à sa bouche.
"- Escorte pour Delta, faites connaître votre position Delta !
- Delta pour Escorte, progressons au point 256b. Peu d'opposition, prenons position dans la place, prêts à repousser les assauts ennemis."
Le sergent Cadien consulta sa carte, l'équipe Delta était bien à quatre salles devant eux. Il consulta les positions des autres groupes et leurs réponses confirmèrent sa pensée. Ils étaient loin derrière. Il s'en voulut, dans son appréhension de diriger des cadets il avait négligé de soutenir la poussée.

Un bruit de pas lourds se fit entendre soudainement. Toutes les équipes mirent les portes en joue. "Chef chef !" s'écria tout à coup l'un des bleus. "Ca vient de là !" Et il montrait le mur de son doigt tendu. L'instant d'après une bête énorme enfonçait la paroi et ensevelissait le troupe de choc sous une montagne de gravats. Une dizaine de mutants entrèrent à sa suite.
"Feu à volonté !" hurla Shive. Vince n'avait pas attendu l'ordre de son ami pour intervenir. Il avait déjà lancé une grenade qui arrêta net la charge de deux mutants. Les fusils lasers réagirent immédiatement à sa suite. L'air se remplit de décharge bleu électrique. Deux chaotiques de plus s'effondrèrent. Le cliquetis d'un lance grenade qu'on armait retentit. La projectile à fragmentation projeta des shrapnels sur trois mutants qui avaient presque atteint les positions impériales. Vince se jeta alors en avant, franchissant les faibles couverts il abattit un mutant dans son élan, embrocha le dernier sur sa baïonnette et l'envoya voler quelques mètres plus loin. D'une rotation il se retrouva sur le flanc du monstre et cribla ses pattes avant d'une bonne rafale de tirs.
Avec une vitesse incroyable la créature se retourna vers lui et lui décocha un formidable coup de patte qui envoya le garde percuter un mur, inconscient.
Une nouvelle vague de lasers atteint le monstre qui poussa un cri de douleur strident. Il ne s'arrêta toutefois pas et décapita le soldat Grey d'un coup de griffe. L'homme mourut sur le coup. Les cadets terrorisés se ressaisirent, le projectile solide du lance-grenade creusa un trop de dix centimètres dans le bras de la chose. Guidée par son instinct elle fit soudainement demi tour, cherchant à se replier face à un combat qu'elle ne gagnerait pas. Le lance-grenade retentit une fois supplémentaire et fit exploser la tête du monstre dans une gerbe de sang et de bouts de cervelle. Le corps vacilla une seconde et s'effondra.

"Beau boulot messieurs, il faut rattraper l'avance des autres escouades, on double le rythme et on reste prudents !" dit Shive dès la fin des combats. Il alla réveiller Vince et lui fit renifler de l'amasec. Le visage du vétéran regagna quelques couleurs. L'inquisitrice feint de rien n'avoir vu.

***


Les deux Lightnings fonçaient en ligne droite, derrière eux, le bombardier marauder Trophy les suivait à une centaine de mètres. Joe pianota sur l'écran tactile à sa droite. Un texte crypté s'afficha, lui confirmant la position de l'objectif. "Phil, on remonte, quatre-un-zéro. Je passe devant." Le second Lightning ralentit et tourna sur sa gauche. Joe poussa son réacteur pour prendre la tête de la formation qui se déplaçait désormais en ligne droite. "Objectif à 8 nautiques. Trophy paré pour largage ?" Sa radio grésilla. Trophy répondait par l'affirmative. Un bruit attira l'attention de Joe, son auspex de bord avait viré au rouge. Un énorme missile arrivait sur lui. Il tira brusquement le manche de direction, le chasseur remonta presque à la verticale. Les deux autre vaisseaux de l'escouade avaient eux aussi évité le projectile traçant. Joe poussa plus loin la reconnaissance de son auspex. Il frissonna devant le résultat, deux batteries d'autocanons lourds étaient placées au sol et en face arrivaient quatre chasseurs légers chaotiques. Deux missiles sous les ailes et un canon laser sous la coque remarqua Joe. Il transmit les informations aux autres.
"- Quarter XI-3 pour Trophy.
- Reçu Quarter.
- L'objectif n'est pas ratable ! Concentrez vous dessus, on s'occupe des chasseurs.
- Affirmatif, moteurs puissance maximale, objectif à sept nautiques, deux-sept-zéro.
- Phil tu me reçois ?
- Ouaip ! Allons-y, pour l'Empereur et pour Terra !"
Et les chasseurs impériaux s'élancèrent en direction des chasseurs ennemis. Joe tourna la tête et vit l'objectif qu'ils devaient bombarder du coin de l'œil. Un temple en l'honneur de Sainte Amélie. Il pria rapidement pour que le bombardier réussisse à l'atteindre.

Il se reconcentra sur ses adversaires. Il se déporta sur la droite d'un coup sec, échappant aux lignes de vue des canons lasers de coque. Il vit Phil descendre pour essayer de tirer dans le ventre des appareils ennemis. Deux d'entre eux s'éloignèrent en direction du Marauder.
"Trophy, deux sur vous, bifurquez gauche 1-7-3." Le prévint Joe. Le bombardier dévia légèrement de sa trajectoire.
Puis Joe fixa son premier adversaire, il pressa le bouton d'accélération et le poussa au maximum. Il cribla le chasseur qui lui faisait face de bolts fumants puis piqua tout à coup pour éviter la riposte adverse. Et, relevant le manche il se remit dans le dos de son ennemi par un demi tour vrillé exemplaire. Celui-ci tenta une pâle manœuvre d'esquive mais son avion déjà touché ne l'écarta pas de la trajectoire du rayon laser qui fit exploser l'avion dans une déflagration flamboyante. Un morceau de la carlingue rebondit sur le cockpit du Lightning. Joe traversa le nuage de fumée et de débris. Sur son auspex il vit Phil abattre un chaotique d'un tir de bolter lourd impossible en plein virage. Les balles touchèrent la bombe située sous l'aile droite, désintégrant l'ennemi en l'espace de deux secondes.
"Phil, va aider le bombardier !" dit Joe par radio. Trophy survivait tant bien que mal aux assauts des deux chasseurs.
"Reçu. Quarter XI-4 pour Trophy, j'arrive en soutien !"
Joe fit pivoter son appareil pour croiser le chef de l'escadre ennemie, un mutant repoussant dans une avion qui l'était tout autant. Une large ****** était représentée en relief sur la coque. Il fallait en finir. Joe activa un missile à tête chercheuse, il récita une courte prière et appuya sur la mise à feu. L'imposante ogive décolla dans un rugissement. Le renégat ne sembla pas tenter d'esquiver, il se taillada les paumes et laisse couler abondamment son sang. Au moment où l'obus atteignit l'avion la ****** prit vie. Un démon réveillé par le sang intervint dans la réalité et avala le projectile explosif. Joe jura et d'un réflexe passa en dessous de l'autre, mais au moment où les deux avions étaient sur la même ligne, les trappes ventrales de l'appareil chaotique s'ouvrirent et lâchèrent une grande quantité de petites bombes. L'une d'elle arracha le gouvernail et l'arrière de la queue du Lightning. Tous les voyants du cockpit basculèrent dans le rouge. L'antigrav impérial commença à chuter. Dans un dernier effort Joe verrouilla l'appareil chaotique et envoya son dernier missile. Puis il s'éjecta.

Dasan Ganrk, l'élu de Chardaël, démon de Khorne, riait. Il avait tué ce ridicule humain. Il était invincible ! Un léger bip lui fit regarder son auspex de bord. Il vit le missile s'approcher. Il tenta d'invoquer Chardaël mais celui-ci avait reçu son taux de sang, son pantin ne lui était plus utile. Ganrk connut la peur, il paniqua l'espace d'une petite seconde, puis le missile détruisit son appareil dans une boule de feu.

Phil était toujours à la poursuite des chasseurs du chaos qui poursuivaient le bombardier. Le capitaine Fleury qui dirigeait le bombardier priait. Le marauder avait déjà subi beaucoup de dommages. Et même si le Lightning avait détruit l'un des poursuivants l'autre les tenait toujours en joue. "Distance avant cible, un nautique." Grésilla la voix du tableau de bord. Un choc plus fort que les autre secoua Trophy, son aile droite l'avait lâché. Fleury chanta à plein poumons pour tenter de réanimer l'esprit de la machine.
"Deux ex Machina. Tuo gloria. Imperium gloria. In hostes mors sunt !" L'esprit brilla, Trophy continua de voler sur une centaine de mètres puis son capitaine le précipita sur le temple, incinérant toute la zone dans un cercle de trente mètres de diamètre.

***


L'escouade de Shive avait rattrapé le reste du groupe. L'entraînement des vétérans de l'Inquisition avait facilement raison des mutants, seules quatre pertes étaient à déclarer dans les autres escouades que celles du sergent Cadien. Les Space Marines ouvraient la voie vers les profondeurs du temple. Les détonations des bolters contrastaient avec le piaillement des fusils lasers. Après avoir passé ce qui semblait être la sixième pièce depuis leur entrée l'Inquisitrice les arrêta. Devant eux se trouvait ce qui semblait être le dernier bastion du temple, une chambre forte recouverte de marbre et protégée par un champ de force d'environ trois mètres cubes. "Etablissez un périmètre de défense, que personne ne le passe ! Attendez moi, je n'en ai que pour quelques minutes." Elle sortit un passe bleuté de sous ses vêtements et l'introduisit dans le lecteur de code. Un cliquetis se fit entendre, la porte s'ouvrit, et l'Inquisitrice entra. Au moment où la porte se refermait un rugissement horrible se fit entendre, à vous déchirer les tympans. Quelques instants plus tard les mutants lançaient un assaut massif.
Des dizaines de bêtes immondes entrèrent de tous les côtés, les troupes de choc réagirent à la seconde, les lance-flammes s'allumèrent et incinérèrent vifs des mutants par paquets. Les fusils radiants contribuaient à arrêter les chaotiques par poignées. Les Space Marines tenaient le flanc gauche à eux seuls et personne ne semblait pouvoir passer…
C'est alors qu'il entra. Un démon, issu de l'essence même du warp, grand de trois mètres, portant dans ses mains une hache qui faisait la taille d'un homme. Les mutants devinrent fous ! La moitié d'entre eux se suicidèrent en se tranchant la tête, chacun des morts emplissait le démon d'énergie, il entrait dans une extase suprême. L'autre moitié se jeta encore plus férocement sur les Impériaux. Mais leur attaque désordonnée ne franchit pas les tirs cadrés des soldats de l'Empereur. Puis il se jeta sur leurs lignes, les flammes ne lui causaient aucun dommage, d'un revers de sa hache il découpa en deux trois hommes. Puis en envoya un s'écraser contre le mur d'un coup de sabot. Les Space Marines laissèrent aller leur colère, les bolts semblèrent le faire fléchir un instant mais il se reprit, il fondit sur le sergent Pleius et tenta de lui porter un coup à la tête. L'Elu de l'Empereur para le coup et décocha un coup de poing dans le torse de la bête. Mais celle-ci encaissa le coup sans fléchir et, appuyant son emprise, découpa le bras du Space Marine. Les drogues de combat de son armure énergétique le firent tenir debout. Le démon recula d'un pas et, lançant sa hache droit devant, transperça le Space Marine. Pleius ne tomba pas, son armure énergétique le maintint droit et fier face au démon. "L'Empereur vaincra." Dit-il dans un souffle avant d'expirer. Le démon de Khorne se retourna, quatre hommes tenaient tant bien que mal le flanc droit et les mutants commençaient à déborder le périmètre défensif. D'un souffle brûlant il les carbonisa, les troupes de choc rendant l'âme sur le coup. Alors le démon éclata d'un rire, sonore, brutal, il agressait quiconque l'entendait. Vince ne le supporta plus, il chargea baïonnette au canon et planta son fusil dans le cœur de son ennemi. Il pensait avoir réussi à le tuer. L'autre arracha le fusil et vida la cellule laser dans le torse du garde.
Il ne restait plus que vingt-trois hommes en armes et cinq Space Marines. Les mutants continuaient de s'infiltrer dans la pièce quand la porte s'ouvrit. Un chaleur tiède envahit l'atmosphère, une chaleur apaisante. Isa sortit du caveau, une épée d'argent à la main. Un champ d'énergie jaune crépitait autour de la lame. Elle tendit le bras et hurla : "Daemonica repurgate Sedercur Istria !" Des arcs électriques bleutés jaillirent de sa main et incinérèrent les renégats. Le démon sauta par dessus tous et atterrit devant elle. Avant qu'il n'esquisse un geste elle lui planta la lame dans le cœur. Le démon sembla s'effacer du monde réel, disparaissant petit à petit. Isa retira la lame et regarda autour d'elle. Les mutants paniquèrent et s'enfuirent devant sa grâce. Une aura dorée se reflétait derrière l'inquisitrice. Armée de l'épée de Sainte Amélie elle était resplendissante.

Mais un bruit attira l'attention des Space Marines, leur senseurs améliorés leur montrèrent le bombardier qui se dirigeait vers eux, poursuivi par deux chasseurs. "On évacue la zone." Dit froidement l'Inquisitrice. Deux Space Marines emportèrent le corps de leur sergent, en même temps que celui de Vince sur ordre de l'inquisitrice pour respecter la volonté de Shive. Tous eurent une rapide prière pour les morts tombés au combat et ils s'échappèrent du temple. Moins de quatre minutes plus tard le bombardier Marauder détruisait la zone, la violence de l'onde de choc les mit à terre.

Shive regardait le ciel. Il avait enterré Vince dès leur retour en zone Impériale, au point même d'où était parti le convoi. Il jeta un regard à Isa et la vit, splendide, penchée sur un plan holographique. Désormais il en était sûr, où qu'elle irait, il la suivrait !"

Cacahuètement.
Hugo.
Revenir en haut Aller en bas
lonely wolf



Nombre de messages : 975
Date d'inscription : 11/03/2007
Age : 27

MessageSujet: Re: [Fluff] La campagne pour Thasis   Dim 27 Mai 2007, 19:58

hé c'est vraiment pas mal, hormis 2-3 fautes d'orthographes c'est pas mal, cependant je doute de la fin, même les senseurs améliorés des Sm ne peuvent détecter un bombardier qui arrivera dans 4 min, d'ailleurs je trouve que 4 min c'est long, bon il faut Mr l'Expert ( allias Nash ) pour confirmer mes dire. Aussi un truc, s'il y a autant de démons, purquoi les chevaliers gris ne sont-ils pas là ?
Revenir en haut Aller en bas
cacahuète master



Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 06/06/2006
Age : 25

MessageSujet: Re: [Fluff] La campagne pour Thasis   Dim 27 Mai 2007, 21:44

Alors au point par point :
- Des fautes ? scrogneugneu où ça ? dis moi où stp que je les corrige !
- Bon pour les Marines je partais de l'idée que les senseurs remarquent le bombardier pis les marines le voient, j'avais pas précisé que y'avais pas de toit. Je vais changer, j'vais dire que le RazorBack les prévient par radio, et à partir de là ils s'évacuent.
- Ensuite ce ne sont pas des démons mais des mutants, des humains avec des bras de goules, des visages diformes, des broutilles qui servent de chair à canon et de première attaque du chaos (des adorateurs si tu joues à DoW). Le seul réel démon est le démon de Khorne qui les attaque, un sanguinaire.

Cacahuètement.
Hugo.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fluff] La campagne pour Thasis   Aujourd'hui à 19:06

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fluff] La campagne pour Thasis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» proposition d'une campagne pour warhammer 40 000
» Campagne pour Warhammer pour 5 joueurs!!!!
» Campagne L5A
» [Campagne][Hauts elfes] La délégation consulaire
» Campagne 40k 2011 : discussion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ULTIM 40K :: +++ ULTIMA LIBRARIUM +++ :: SCRIPTORIUM-
Sauter vers: