AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Récit évolutif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
frère La
Invité



MessageSujet: Récit évolutif   Mer 07 Juin 2006, 22:27

Donc, voilà le premier passage de la Nouvelle:

C'était l'hiver sur Antecanis II, le gel était tel que les mines antipersonnelles n'explosaient plus. Le lieuntenant Krieg du 3° Catachan se demandait se qu'il foutait sur cette planette tout en enlevant le gel qui s'était fixé à ses chaussures pendant la nuit avec son couteau (qui avait plutôt la taille d'un glaive).
"Mon Lieut'nan ! grogna Vadek, son operateur radio, les hommes veulent tenter une percée dans les lignes énemis, qu'en pensez-vous ?
-L'énemis est dans son élément ici, il connait le terrain et nous connait nous. Il sait que nous allons tenter une percée, et avec sa connaissance du terrain, on va tomber dans un piège au premier carrefour.
-Mais si on reste....
-Il nous auront aussi, coupa le Lieutenant en plantant son glaive dans la caisse à munition qui lui servait de table depuis maintenant 20 jours."
Un homme fit irruption dans le bunker, c'etait Feygor, le meilleur éclaireur de son peloton, il jeta une mèche de cheveux fins et argentés sur la table.
"Où est le reste ? demanda le Lieutenant.
-Le doc' essait de le maintenir en vie, répondit Feygor en souriant.
-J'ai pas demandé comment il allait, j'ai dit "où il est ?" rétorca sèchement Krieg.
-À l'antène médicale... mais faut comprendre, c'est Borg, l'orgrim qui l'a chopé.

5 minutes plus tard, le lieutenant entra en compagnie de son operateur radio et de son eclaireur à l'antenne médicale de la compagnie, l'odeur était infecte. Un Catachan en blouse (presque) blanche sortit du bloc operatoir en s'essuillant les mains à un morceau de tissu de la meme couleur que sa blouse, il se tourna vers le Lieutenant et dit:
"Si vous voulez l'interroger, faites vite, il ne passera pas la nuit."
Sans répondre, les 3 hommes entrairent dans le bloc, le nob était sur un brancard, il respirait difficilement.
Avant que le lieutenant n'est put prononcer un mot, l'orc prononça difficilement :
"C'est nous k'on va vous vous butter.... ya un grot y ma suivit, maint'nant les boyz y savent où k'vous vous planquez ! muhaha... hein ?
Le lieutenant sortit son bolter et pulverisa la tête de l'alien.
"J'en ai asser entendu, prévenez les hommes qu'ils se préparent à un assault frontal.
-Bien mon Lieutenant, répondire les deux hommes avant de se précipiter en dehors du bloc opératoire."
Le lieutenant s'adressa alors au chirurgien qui se tenait contre le mur:
"un cigare ?
-j'dit pas non mon lieutenant !"



À VOUS !
Revenir en haut Aller en bas
Pyro
Invité



MessageSujet: Re: Récit évolutif   Sam 01 Juil 2006, 23:12

Le front ork se dessinait a l'horizon, et tandit que les soldats s'alignaient en rang sérrés auprès de leurs commissaire, le silence se faisait de plus en plus pesant.
Le calme avant la tempette se dit Krieg.
Il passa dans les rangs, exortants ses soldats de sa voie puissante, et tandis que la Grande Bannière flottait au vent, une lueur d'espoir passa dans les yeux des soldats exténués.
Krieg allumait un cigare lorsque un ogrin déboula dans sa tente, tenant dans sa main un Gretchin entrain de braillier des insultes.
" T'nez patron, jviens vous voir, c'est pou' savoir, c'truck la, sa s'mange ou sa s'tabasse?
- Sa se tabasse, repondit il en empoignant le Gretchin fortement, et en le plaquant contre le mur.
- Sal numain, me touch pas t'es pas bo !On va vnir et pis on va te casser tou tes tanks vec des gross bombs !"
Le lieutenant jeta le gretchin sur un grand fauteuil de dentiste et fit signe à un de ses acolites de s'occuper de l'orkoide, puis sorti verifier son pistolet laser.
Bientot, des cris retentirent, et un soldat sortit le rejoindre.
"-Il à parlé mon Lieutenant.
-Et ?


A VOUS ! Elle etait bien nan mon histoire?
Revenir en haut Aller en bas
cacahuète master



Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 06/06/2006
Age : 25

MessageSujet: Re: Récit évolutif   Dim 02 Juil 2006, 02:38

- Il dit qu'ils ont plusieurs "truks" et des tanks qui crachent du feu, vous pensez que ce sont des hellounds ?
- Le 4e Wahalla a subi de nombreuses pertes contre les orks. Les survivants arrivent selon le QG. Bon dis au peloton de Dust de prendre assez de recharges pour leurs canons lasers. On va devoir tirer sur de l'ork.
- A vos ordres lieutenant, s'écrai le soldat avant de sortir de la tente au pas de course."

Krieg sortit de la tente et marcha au centre des lignes. Il rejoignit l'escouade de Päl, le porteur de cette bannière que le régiment chérissait plus que leur vie. A côté de lui les hommes vérifiaient leur chargeurs, fusils laser réglés à pleine puissance. Krieg monta sur une hauteur et de sa voix puissante s'adressa aux hommes.

"Hommes de Catachan, une fois encore on est sur un monde pourri forcé de ce battre pour Lui. Mais on s'en est toujours sortis alors on va continuer encore et encore. MORT AUX ORKS!!"

Il descendit et attrapa son pistolet laser, tira sa lame énergétique. Un crépitement bleu se fit autour de la lame quand il activa le champ de force. Il risqua un regard vers les lignes ennemies. Tout semblait calme, les orks prenaient place lentement. Soudain un vrombissement se fit entendre, 3 chassa bombas orks tentaient une percée vers les lignes impériales. Au même moment les orks se lancèrent à l'assaut des lignes impériales.

Krieg ne savait que faire, un trop grand choix de cibles s'offrait aux impériaux, il n'avait pas le temps de réfléchir les chassa bombas orks s'approchaient.

" LEMANS RUSS PILONNEZ LES VOLANTS, ARMES LOURDES FAITES DE MÊME !! hurla-t-il."

Les armes pivotèrent et un déluge de feu abattit les avions rustiques. Mais les orks étaient juste à côté. Krieg reprit son calme. Un sourire se dessina sur le visage, montrant les orks du doigt il dit calmement : "Feu à volonté."
Les catachans n'attendaient que ce signal, un déluge de feu s'abbatit sur la première ligne ork. Plus d'une trentaine d'orks s'effondra rien qu'à la première salve. Poussant leur cri de guerre le troisième catachan sortit de sa tranchée et s'engagea dans le no man's land arme à la main le coeur gonflé. Devant les lance flammes lourds derrière les armes lourdes. Au milieu se trouvait Krieg, accompagné de Päl son plus grand ami dans cette vie de soldat qu'était la sienne.

Le régiment rencontra la première ligne ork. La force brutale des orks rencontra tout d'abord une ligne disciplinée, mais l'esprit premier des catachans reprit bien vite le dessus. Dégainant leurs lames de catachan ils se jetèrent dans une mêlée indescriptible. Au centre Krieg tranchait, coupait, son épée séparait les orks en deux. Alors qu'il en achevait un cinquième, il tourna la tête et vit arriver à fond des hellounds peints en rouge, suivis par des leman russ de la même couleur. "Notre ami n'avait pas menti pensa-t-il." Alors que les canons des lemans russ impériaux pivotaient, ceux des orks tirèrent en pleine course. Les orks se fichaient de ce qu'ils touchaient. Une équipe de bolters lourds disparut, désintégrée par le tir ork. Les tirs de contre des lemans russ impériaux firent eux mouche et un leman russ s'effondra, explosant et tuant les pauvres hères alentour. Les hellound de derrière s'enfoncèrent dans les lignes orks, brulant tout, écrasant même des orks, leurs nouveaux jouets plaisaient beaucoup aux mécanos. Mais même si les catachans résistaient bien le poids du nombre penchait en faveur des orks. Comment s'en sortir ?

( voilà je laisse à quelqu'un le fait de faire résister les catachans ).
Revenir en haut Aller en bas
Pyro
Invité



MessageSujet: Re: Récit évolutif   Dim 02 Juil 2006, 11:32

Animé d'une ferveur soudaine, et saisissant l'opportunité du passage d'un vehicule volé, Krieg bondit sur la tourelle et introduisi une grenade dans un des canons du Hellhound Ork, puis se jeta en arrière aussi loin qu'il le put : lorsque les flammes jaillirent des futs, la grenade eclata, deversant un flot de prometheum enflammé sur les Orks aux alentours.
Les Catachanis, encouragés par l'explosion du vehicule ennemi, reprirent courage et parvinrent a repousser les Orks de quelques mètres, mais, malgré cela, chaque Ork qui tombai etait remplacé par deux autres, et bientot, les lignes Imperiales furent débordés, Krieg et Päl, ainsi que la centaine de survivant du 3e se réfugierent dans les bunkers, attendant une mort inévitable.Tout semblait perdu, et, tandis que les orks menacaient de faire céder la porte blindé du bunker de commandement, de nombreuse explosions retentirent et ouvrirent de larges brèches dans les lignes Orks, et, quand la fumé se dissipa, Krieg savait qu'ils étaient sauvés : une dizaine de Drop Pods venaient de s'abattrent au millieu des paux vertes appeurés.Un commandant Space Marine, portant l'heraldique des Fists Of Justice sorti du plus grand, et la colère purificatrice des fils de l'Empeureur s'abbattit sur les xénos....
Revenir en haut Aller en bas
cacahuète master



Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 06/06/2006
Age : 25

MessageSujet: Re: Récit évolutif   Dim 02 Juil 2006, 13:48

( Pyro qui fait sa pub pour son ptit chapitre mdr ) !!

Krieg vit son coeur reprendre espoir, il sortit du bunker, Päl à ses côtés, les deux hommes avançaient vers les lignes Orks, jusqu'au moment ou une rokette aracha le bras du porte étendard, alors que la bannière allait tomber par terre Jess se jeta dessus et la rattrapa, bientôt suivi par les survivants du régiment. Ils regardaient à présent Krieg avec une lueur dans le regard, Krieg tourna son regard vers Päl, celui ci acquiesca d'un mouvement de tête. Et les hommes s'en retournèrent au dedans de cette bataille sanglante. Au centre les forces des Fists of Justice avaient réduit l'équilibre mais les milliers d'Orks semblaient inarrêtables. Krieg rejoingnit Heartnet, leur capitaine. "Si nous tuons leur boss ils en seront désemparés." Le marine confirma et ensemble ils se jetèrent vers les big boss.

Les marines couvrirent leur avance grâce à des rafales de bolter contrôlées. Les deux combattants de génie avançaient sans que lees orks ne puissent les inquiéter. Krieg valait bien un sapce marine de par son expérience du combat, il était sans armure énergétique voilà tout. Il atteignirent l'escouade de Nobz escortant le Big Boss, alors que Heartnet se lançait vers les Nobz, Krieg s'attaquait au boss.

Le gantelet énergétique traca un sillon de sang dans le crâne du premier Ork qu'il croisa ; un second bondit sur lui, d'un mouvement du torse le capitaine Marine l'envoya au sol, avant de lui broyer la cage thoracique du pied. Un troisième jaillit dans son dos, un coup de hache déboita l'épaule d'Heartnet. Celui ci répliqua d'une rafale de pistolet bolter à bout portant qui emporta la tête de l'ork.

Krieg s'attaquait lui à celui qui semblait être le chef de cette Waagh. Mais son premier coup d'épée rebondit sur l'armure de l'Ork, celui ci tenta de lui mettre un coup de pince, mais Lrieg bondit au sol, esquivant ainsi sa promesse de rejoindre le reste de son régiment. Il répliqua par un coup d'épée à l'interstice des plaques d'armures qui transperça le bras de son adversaire. L'Ork dans l'incapacité de soulever son bras tenta un maladroit coup du bras gauche, krieg le bloqua solidement. Et poussa l'Ork à terre. L'ork condamné à mort se mit à rire. "Haha, vous zêtes morts, not' chef cé pa moi, cé le mek', et maintenan vou zêtes morts haha, les nob vont vous tuer." Ce fut à ce moment que Heartnet apparut, ayant fini de se débarasser des Nobz. "Mé pourquoi on gagne pa, pourtant jsuis le pluss fort des nobz ??" "Parce que nous apportons Sa justice, et tu es déclaré coupable !" répliqua le capitaine. Krieg décapita l'Ork.

Devant la mort de leur boss les orks battirent en retraite, fauchés dans leur retraite par les tirs de marines. Mais les chefs de la force impériale savaient que tout ceci était loin d'être fini.

[ voilà, maintenant Pyro les Marines ne doivent pas être les vainqueurs même si tu adoooores ton chapitre chéri !! c'est un catachan le héros, donc d'autre catachans devraient arriver en renfort etc... ( de toute façon il reste des survivants ) voilà, à vous !! ]
Revenir en haut Aller en bas
Pyro
Invité



MessageSujet: Re: Récit évolutif   Dim 02 Juil 2006, 14:57

[ ne t'inquiette pas Krieg reste le heros principal ainsi que sa compagnie ]

Les survivants et les Marines se reunissait en conseil.Certe, les Orks c'étaient repliés, mais la bataille etait loin d'être términée.En effet, le Nobz que Krieg avait occis n'etait qu'un sous fifre.Y'aurait t il donc un meneur aussi carismathique qu'un Gazghull dans cette Waagh?Krieg etait ainsi perdu dans ses pensée moroses lorsqu'un Kasrkin arriva, se disant porteur de mauvaise nouvelle.

"Chef !On a un problème !J'etais au front quand....
-Abrège, lui intima Heartnet.
-Capitaine, il semblerait que les Orks possedent un gargant...
-Un gargant !s'exlama Corven,le lieutenant de la 7eme, nous somme perdus !
-Gardez espoir camarade, les Space Marines sont invincibles, et partot nous apporterons la justi...
-Pas question !Coupa Krieg, vous êtes de très puissant soldats, mais seul les Catachanis on l'experience necessaire pour mener a bien une mission de sabotage.
Nous partirons cette nuit, Päl, Vurn et Vladson, préparez vos arme, la nuit a etre longue........"

Le marine ne protesta pas.
Revenir en haut Aller en bas
cacahuète master



Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 06/06/2006
Age : 25

MessageSujet: Re: Récit évolutif   Lun 03 Juil 2006, 20:22

[ euh Päl n'a plus de bras donc on va pas l'envoyer en inflitr non ? ]

Krieg était assis sur le parapet de la tranchée, il regardait l'horizon d'un air rêveur. Cette mission lui rappelait ses débuts sur Catachan ; les novices devaient survivre dans des jungles infestées de monstres, il fallait rallier l'orée des bois. Ils avançaient séparés les uns des autres ou en petits groupes, mètre après mètre. Il fallait résister à la peur. Il se remémorait les exploits de son groupe, un tir de Päl entre les yeux d'un diable qui l'avait abbattu d'un coup, les sauvant tous. Et il devait refaire de même. Il avait choisi son équipe, Vurn le meilleur tireur du régiment, Vladson expert en explosifs, Duss et Dust les deux frères fanatiques et incontrôlables ; en combat leur maîtrise du lance flamme et du lance flammes lourd avait sauvé le régiment à plusieurs reprises et pour finir Chars, le seul hommes que Krieg avait vu être capable de tirer avec un canon laser sans support. L'équipe était au complet, et prête à partir.

Le soir tomba, l'équipe allait quitter le camp lorsqu'un appel les interompit, Heartnet était là. il s'adressa à Krieg. "Votre bravoure est sans limite, laissez moi vous offrir ceci."lui dit-il en lui tendant un bolter ainsi que trois chargeurs de munitions. "Que l'Empereur veille sur vous." leur lança-t-il en s'éloignant. Et le groupe prit la route emitouflé dans des capes blanches piquées avec des branches prises dans la végétation environnante.

[ voilà je ne vais pas plus loin car je en sais pas ce qu'est un gargant, vous pouvez me donner un lien où on en voit un svp ]
Revenir en haut Aller en bas
Pyro
Invité



MessageSujet: Re: Récit évolutif   Lun 03 Juil 2006, 22:27

[ un gargant est un titan de fabrication Ork Smile , et on metra un bionique a Päl un peu plus tard]

Krieg remercia chaleureusement le gigantesque surhomme, et pris sa nouvelle arme en main.Elle etait plus lourde que nimporte quel fusil qu'il avait jamais vu auparavant, et la crosse semblait trop grande pour une main d'humain, mais malgré cela, le fusil se calait parfaitemant au creux de son épaule, et sa visée saura réster ferme durant le combat.Ayant deja manié le pistolet bolter, il savait a quel point ces armes pouvait faire des ravages.
D'un geste bref il ordonna a la petite troupe de se mettre en marche en silence.
Au bout d'une heure, il parvinrent au niveau du campement principal ork.
Traverser les premieres lignes n'avait pas été facile, et mainte fois Vurn avais du faire taire un Grot qui les avaient surpris.Evidemment, quand Vurn fait taire un Grot, c'est plutot douloureux pour ce dernier.Tandis qu'il rampait dans une flaque de biere de squig, Krieg sourit en penssant au crane explosé du Xenos.
Soudain, des cris leur parvinrent :
"Waagh !Waagh !Waaagh !Waaaagh !Waaaaaaaaaagh ! WAAAGH !"
Les orks semblaient participer a un rite autour d'un enorme pillier.Il apparut clairement que ce pilier etait une des jambe du gargant. L'immense machine de fer a l'effigie d'un de leur dieux barbares, Gork ou Mork se dressait de toute sa hauteur et masquait la lumière de la lune.

[ chui trop gentil jte laisse le combat Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
cacahuète master



Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 06/06/2006
Age : 25

MessageSujet: Re: Récit évolutif   Mar 04 Juil 2006, 02:27

Krieg observa les orks un instant et se tourna vers ses hommes. "Bon les gars on y va ou pas ? Ceux qui le sentent pas peuvent rentrer." dit-il. Il les observa un à un. Vurn prit la parole. "C'était quoi cette question lieut'nant ? bien sûr qu'on y va !" répliqua-t-il.

L'ombre du gargant aidait les hommes de Krieg, ils pouvaient agir sans être vus. Leurs capes leur fournissant un couvert de qualité, ils se disposèrent sur des hauteurs et se mirent en position. "Au fait lieut'nant, j'ai une question." dit Vurn. "Oui mon vieux ?" répondit Krieg. "Vous avez quoi dans votre énorme paquetage ?" Krieg lui adressa un sourire complice et ouvrit son sac. Il en tira un fusil de sniper, des bombes à fusion, des réserves de prométhéum et un paquet d'autres choses toutes plus utiles les unes que les autres.
"Bon" reprit Krieg, " ça c'est pour toi mon vieux" en tendant le sniper à Vurn,"ça pour toi" les bombes à fusion atterirent dans les mains de Vladson, qui les regardait avec émerveillement, comme s'il s'agissait d'un objet divin ; "le reste on se le partage. Maintenant on fait comme ça, frérots, vous allez vous mettre à couvert dans un petit goulet que j'ai repéré, avec des grenades, lancez les pour attirer l'ennemi sur vous. Ensuite dans le goulet vous les cramez. Nous avec Vladson on va essayer de pourrir ce truc, et Chars et Vurn restent ici et assurent un tir de couverture. Ca va à tout le monde ?" Aucun signe de refus n'arrivant les hommes se dispèrsèrent.

Les frères arrivés à leur position s'embrassèrent, comme avant chaque combat. Puis ils dégoupillèrent leurs grenades. Des modèles standards suffiraient pour ameuter les xénos, mais pourquoi ne pas faire quelques morts se dirent-ils. Dégoupillant les grenades, ils les lancèrent jusqu'au lieu où le premier cercle d'Orks admirait le Gargant. 3 corps sautèrent, déchiquetés. Le prométhéum en place les frères bloquèrent leurs lance flammes en position. Les orks ne surent d'où venait l'attaque, et il fallut recomencer le lancer de grenades trois fois avant que les Orks ne se dirigent dans leur direction.

Ce fut un grot qui les repéra les premiers, il se mit à couiner de sa voix aigüe. "Sale fouineur !" se dit Duss. Et il ouvrit la valve. Le corps calciné du grot s'écroula tandis que derrière les orks arrivaient en grande quantité. Les lances flammes lourds bloqués vers l'ennemi et avec assez de prométhéum pour tirer une heure d'affilée, les deux prirent leurs lances flammes légers prêts à ajouter encore du feu !!

Les orks étaient partis, restaient là un chef sur un bidon, entouré de trois orls immenses ! "Bon à nous de jouer les gars." fit Krieg, un joyeux sourire sur le visage. Et il s'élança vers les Orks suivi de Valdson. Vurn mit son oeil dans la lunette, et visa les premier Nob, juste sous la jugulaire. Il fit feu, mais l'Orks tourna la tête et évita ainsi une mort certaine. Au momen où il se rendit compte du tir, un autre lui perfora littéralement la poitirne, et alla finir sa course dans le bidon de celui qui semblait être leur boss. Chars regarda le Nob, son bras, puis le canon laser qu'il avait placé sur la colline. Il sourit. Le groupe d'élite Ork tourna la tête vers la provenance du tir, et fut accueilli par des grenades lancées en pleine course. L'explosion les laissa indemnes, et ils ouvrirent le feu sans chercher à viser. Kreig plongea derrière un couvert et saisi sa nouvelle arme. "Nous apportons Sa justice !" se dit-il à lui même en esquissant un sourire qui tenait de la démence. Il se releva et fit feu, la première munition toucha un bras, la deuxième une jambe, mais les muscles de l'Ork semblaient pouvoir y résister. Et il se jeta vers Krieg. Ce fut sa plus grosse erreur, une grenade, un nouveau tir de canon laser et un de sniper l'atteignirent ; il ne s'en releva pas. Reprenant sa position à couvert, Krieg s'apercut avec stupeur que le chef avait fui la zone de combat. Couard ? ou parti chercher du renfort sans doute. En tout les cas le temps leur était compté.
Krieg se jeta en avant et atterit face au dernier Ork. "Va démolir cette merde !" cria-t-il à Vladson. L'homme s'élança dans un sprint jusqu'au titan. Le tir de soutien n'était plus envisageable vu que le lieutenant était au corps à corps. Vurn tourna son attention vers les frères, et Chars vers le véhicule.

Duss brûla vif un ork qui avait eu le courage de courir dans les flammes des lance flammes lourds. Un autre fut projeté au dessus des flammes par ses camardes, il fut mort avant de toucher le sol. Mais les orks avaient compris l'intérêt de cette tactique et les deux frères commençaient à céder sous le poids du nombre. Un des orks atterit devant eux. Il leva son kikoup et s'effondra. Dust remercia Vurn pour ce tir à la précision miraculeuse.
Krieg retira son épée énergétique du coeur du Nob et l'essuya négligement. "Alors Vlad tu y arrives ?" demanda-t-il. "Ca vient, ça vient." repondit l'autre. Les bombes étaient enclanchées, réglées sur cinq minutes. "On se retire les mecs !" dit Krieg. Vlad s'écroula. Les bombes lui avaient été revoyées par un champ de force. "Ca va Vlad ?" s'enquit Krieg.
"- Au poil lieut'nant. Partez devant j'vous rejoints.
- T'es sûr ?
-Allez y j'vous dis !
-Ok on se rejoint au camp."
Vlad sourit en sachant qu'il ne reverrait jamais le camp. Tout le monde disparut. Alors que les renforts arrivaient. "Lache ça le zom' ou on te tue." fit le chef. Vlad sourit, il enclencha la bombe, minuteur réglé sur dix secondes. Il mit la bombe dans un léger trou fait par le canon laser de Chars dans le pied de la bête. Et le boucha de son corps pour éviter la répulsion de la bombe. Les orks se jetèrent sur lui, il pleurait de douleur mais il tint bon.
La bombe explosa alors que Krieg et ses hommes n'avaient fait que quelques centaines de mètres. Duss était blessé et cela les ralentissait. Krieg jura et cria. "Où es-tu mon vieux Vlad ?" Chars prit la parole. "Il est là bas, j'ai vu un mécanisme de répulsion empêcher la bombe d'être posée. Il s'est sacrifiée pour la faire exploser." Krieg se mit à pleurer et honnora la mémoire de son ami. "On rentre au camp les gars, on pleurera plus tard, on est en zone ennemie ici."
Heartnet les attendait, ils avaient tous vu l'explosion, qui ne pouvait que confirmer la réussite de la mission. Il accueillit les survivants et allait demander des informations à Krieg. Mais voyant son état, il préféra reporter ceci à plus tard.

Les orks éberlués n'en revenaient pas, leur machine de guerre détruite, il lui manquait une jambe, il allait falloir des semaines pour la reconstruire. Mais par chance l'explosion s'était produite à l'intérieur de la structure et les Orks n'étaient pas morts, peut-être parce qu'il avaient couru très vite aussi. En tout cas il allaient devoir faire payer aux humains ce geste !
[ merci mon vieux pyro dans ta grande magnanimité, je te laisse la paperasse lol ]
Revenir en haut Aller en bas
Pyro
Invité



MessageSujet: Re: Récit évolutif   Mar 04 Juil 2006, 11:19

[ j'prefère les batailles rangés plutot que l'infiltration.Krieg s'est bien marré, on va faire un petit chapitre sur mes terminators]

Le lieutenant Valerius se dressa de toute sa hauteur.L'armure tactique Dreadnought lui allait a merveille, comme une seconde peau.Une peau blindée de la tete au pieds.Cela faisait trois jours que les commandos était revenus, et aucune trace de contre-attaque Ork.Ils devaient avoir du mal a assimiler l'information, leur capitaine et le Lieuteunant impérial leur avait confié une mission : foutre la pagaille dans les rangs Ork.Et pour ça, quoi de mieux que dix terminators et un chapelain surentrainés en frappe en profondeur.
Il verifia une derniere fois son materiel et entra dans le module d'atterissage.Le garde imperial, Krieg, avait pensé que tombé du ciel et faisant un gros cratere était mieux que de se teleporter.Et il avait raison.Rien de mieux que la decceleration d'un drop pod pour chauffer des soldats.

Les portes se refermerent, et la voix moqueuse du chapelain retentit :

"Bienvenue sur le vol3186, direction l'enfer, nous vous souhaitons un agréable voyage...."

Le module entama sa course....... dix minutes plus tard, il s'abattait en grand fracas sur le sol d'un campement, suivis de celui de la deuxieme escouade.Les Orks, ébérlués, ne purent rien faire lorsque les Terminators sortirent en force de leurs engins, lourdement appuyés par une paire de canon d'assauts.Le but des Veterans était simple : restez en vie suffisament longtemps pour faire plus d'une centaine de mort puis se rapatrier grace a leurs teleporteurs.Valerieus avanca, son fulgurant crachant des rfalles de bolts meurtriers a la face des xenos, tandis que la deuxiemme escouade se frayait un chemin au lance falmme lourd parmis la masse verte.Il fallait faire vite, avant que les orks assimilent l'information et envoient des armes lourdes ou des boit'kituent.En effet, deja, un dreadnought ork sortit d'une tente, gros fling braqué sur les Elus de l'Empereur. Les canons d'assaut vomirent un torrent de fer a la vitesse de 500 balles seconde a la face du géant d'acier qui s'effondra.Nul ne pouvait egaler la puissance des escouades en armures tactiques Dreadnought....

Deux heures plus tard, il était de retour au QG.... quatre cent cinquante morts environt, les orks mettraient du temps a s'en remettre, parcontre Silmaril était tombé, mais on avait put récupérer sa dépouille ainsique son armure.La mission était un succés : les orks n'avaient rien compris a l'attaque soudaine des terminators, qui avaient mis le feu a deux de leurs dépots de munitions.Maintenant, il était temps pour la garde de faire parler les canons de ses Leman Russ........
Revenir en haut Aller en bas
cacahuète master



Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 06/06/2006
Age : 25

MessageSujet: Re: Récit évolutif   Mar 04 Juil 2006, 14:56

[ encore sa ptite pub mais po grave, par contre les quatre cent cinquante morts ... bon on va essayer de relativiser tout ça !! mais en plus, j'aime po les Leman Russ :'( , j'éditerai le texte dans l'aprem' là chuis crevé ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
kévin
Invité



MessageSujet: Re: Récit évolutif   Mer 05 Juil 2006, 00:56

moi je veux bien participé mais ce sera avec mes space wolves ^ ^,donc je vous laisse terminer la campagne bonne chance a plus
Revenir en haut Aller en bas
cacahuète master



Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 06/06/2006
Age : 25

MessageSujet: Re: Récit évolutif   Mer 05 Juil 2006, 01:29

Mais regardez moi ceux là ... tout pour eux, moi je ne joue ni Catachan, ni Fists of justice et pourtant j'm'en occupe ... bon ben Kevin pour une prochaine.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[ Bon vu que personne n'a voulu faire tirer les Leman Russ j'm'en occupe. ]

Alors que Heartnet se promenait, profitant d'un de ses rares temps de repos. Il fut surpris par un énorme bruit. Il leva la tête pour voir l'horreur. Un rok tombait du ciel. Et ceci à seulement quelques kilomètres des tranchées. Les quatre cent cinquante morts devenaient superflus pensa-t-il. "A vos armes !" cria-t-il. Les hommes sortirent de leur tentes, prêts au combat en une dizaine de minutes. "Prenons les de court." proposa Krieg son bolter dans une main son épée énergétique dans l'autre. Heartnet lui adressa un grand sourire. Quelques cinq minutes plus tard quatre Leman Russ, suivis par trois Hellounds et six chimères remplies d'hommes en armes sortaient du camp de la garde. Heartnet suivait dans un Rhino, avec ses meilleurs hommes à son bord.

Les chars arrivèrent à portée des orks au bout d'un quart d'heure de route. La vision qui s'étendit devant eux leur parut un mirage. Au moins un millier d'Orks avaient débarqué, et d'autres arrivaient en renfort. Reprenant son courage Krieg eut juste la force de dire "Feu à volonté." Le bal s'ouvrit.

[ voilà mon ptit Pyro cette fois j'te laisse le combat ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Pyro
Invité



MessageSujet: Re: Récit évolutif   Mer 05 Juil 2006, 13:21

Les obus chemisés titane s'abbatirent dans un joyeux fracas au milieu des lignes orks, soulevant des gerbes de sang, mais ces derniers ne semblait pas s'en soucier.Parcontre, les flammes devorantes des Hellhounds semblaient les apeurés au plus haut point, les Ork se transformant peu a peu en brasier incandescent.Les imperiaux voyait deja la bataille gagné d'avance lorsque un gros Squiggoth se detacha du lot, debout sur sa tete un gigantesque Big Boss hurla des ordres au Orks, et ceux ci se resaisirent, repliquant et tuant moult soldats de la Garde. Les tanks s'organisèrent et la pluie d'obus continua.Krieg, accompagné de Päl et de son escouade de commandement se hissa sur une Chimère et exorta les soldats au combat, leur donnant l'exemple.Le nouveau bras bionique de Päl faisait merveille, et son épée tronconeuse découpait des sillon sanglants sur les visages des monstres.Krieg abatit son épée eergetique, et sut au craquement carastéristique que le crane de l'Ork s'était fendu.Il avnca a travers les lignes, se frayant un chemin au bolter.Soudain, un Nob de très bel taille se dressa devant lui.Krieg evita de justesse un grand coup de hache et se releva, faisant feu de son bolter a bout portant, eparpillant des morceaux de cervelle un peu partout..Les soldats reprenaient courage, et les fusils radiant lasers de l'escouade de choc Kasrkin décima les rangs d'une bande de pistolboyz.Malgré tout restait le problème du gigantesque squiggoth.Arrivant a sa portée, Krieg et Päl se hisserent sur ses jambe grace a leur épée energetique [d'accord je sais je pompe sur le Retour du Roi]. Päl s'engouffra par une fenettre et engagea le combat contre les "pilotes" du monstre, tandis que le Lieutenant cointinuait d'escalader.En bas le combat faisait rage, aucun des camps ne semblait vouloir perdre, et meme si l'arrivée des Space Marines semblait avoir réequilibré le combat en faveur de Ses serviteurs, les orks tenaient bon.D'un dernier coup d'épée dans la cher meurtrie du gigantesque reptile, Krieg se hissa juste derrierre le dot de l'Ork.Repugnant a l'abbatre dans le dot, Krieg le provoqua :

"Et, toi, la mochetée, sa te dit un petit combat?
Comen t'é arrivé issi sal numain !Jvai t'ecrabouiller la gueulle !"

Krieg engagea le combat d'une feinte habile, avant d'esquiver un coup de pince energetique.Profitant du déséquilibre de l'ork, il tira dans les servomoteurs de son gros Fling, avant de lui décoché un coups de crosse.L'ork ne sembla pas le moin du monde impressionné, et envoya boulé l'imperiel d'un coup de coude, celui ci manquant de tomber dans le vide.Le precieux bolter tomba trentes metres plus bas.Se ressaisissant, krieg frappa l' immense peau verte avec le plat de son épée, avant d'abbatre le tranchan sur son épaule.Le metal se dechira, mais la mega ramure du Boss tint bon.
" Chui Bigbull Draga, é cé pas un zom qui va mtuer !" hurla t il , en arippant fermement Krieg a la gorge de sa pince energetique.Ce dernier luttait pour empecher les terrifiantes lames de lui trancher le cou, et du sang coulait a flot de ses de mains qui tenaient chacune des pinces.Soudain les Squiggoth hurla, le Boss relecha sa prise et vit Päl, le bolter de Krieg a la main, tirer frenetiquement dans la nuque de la bete géante.Deux secondes et quinze centiemes plus tard, l'épée de Krieg décapitait l'Ork ébérlué.
Revenir en haut Aller en bas
cacahuète master



Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 06/06/2006
Age : 25

MessageSujet: Re: Récit évolutif   Jeu 06 Juil 2006, 02:19

[ purééééééééééééééééééééééééée ils sont trooooooop foooooooort les Catachans !! Sur ce je pars en italie 3 semaines, espérons que tout ne sera pas fini quand je reviendrai. Je reviendrai avec une nouvelle complète !! ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
frère La
Invité



MessageSujet: Re: Récit évolutif   Jeu 06 Juil 2006, 09:12

[ Merci beaucoup les gens !!!! je n'aurai jamais cru que vous amenneriez les catachans jusqu'ici. Je vous remerci une seconde fois]
Revenir en haut Aller en bas
Pyro
Invité



MessageSujet: Re: Récit évolutif   Jeu 06 Juil 2006, 11:40

[de rien j'adore faire des nouvelles comme ça]

+++ j'éditerai ce post a moin que cacahuete veuille faire la suite+++
Revenir en haut Aller en bas
Deck



Nombre de messages : 1980
Date d'inscription : 15/03/2006
Age : 30

MessageSujet: Re: Récit évolutif   Jeu 06 Juil 2006, 12:43

HS// Tout ça est bien prometeur pour la suite mais si je puis me permetre un petit conseil faite plus attention a la ponctuation et la mise en page (éviter les pavés) pour plus de lisibilitée... \\HS
Revenir en haut Aller en bas
cacahuète master



Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 06/06/2006
Age : 25

MessageSujet: Re: Récit évolutif   Mer 26 Juil 2006, 01:08

[ THE RETURN OF ITALIA, CATACHANI WILL KILL ALL THE ORKS HAHAHAHA lol ]

Krieg s’engouffra dans le poste de pilotage par une trappe située sur le dos de la bête. Il vit nombre de corps éventrés, leurs intestins à l’air, faisant régner une odeur de mort sur le couloir sombre. Le lieutenant se tourna vers Päl à qui il adressa un bref hochement de tête. Päl le lui rendit et lui tendit son bolter. « Dans un couloir comme celui-ci mon épée est plus utile ; et ton bras te permet de porter Sa colère à une seule main. » Päl savait ce que le lieutenant avait voulu dire ; ses mains trempaient encore le sol de sang rouge. A ce rythme là Krieg allait perdre son jus avant la fin de la bataille. Il allait proposer à Krieg de le soigner avec sa trousse de soins d’urgence quand il réalisa qu’ils étaient arrivés devant la porte de la cabine de tête. Ici se trouvait sûrement le Big Boss. Päl souleva le bolter à bout de bras ; il pressa la détente. Et le spectacle de la mort reprit de plus belle.

La volée de bolts fut dévastatrice. Les appareils de contrôle furent anéantis par un tir perdu alors qu’un des orks voyait une de ses jambes disparaître. Päl se jeta de côté après son tir. Un ork sortit en trombe de la pièce ; il fut promptement décapité par Krieg caché derrière la porte. Il entrèrent ensemble dans le poste. Trois bolts fusèrent et deux orks de plus s’écroulèrent, laissant le big boss seul face aux deux hommes.
« Ki k’vou zète vou, cracha-t-il aux impériaux. »
« Je suis le chef des forces armées impériales en présence. Rendez vous sans attendre, lui répondit Krieg. »
« Vou zète malade, vou savé koi, ya pas descalié pour decendre alors vou zète coincé ici. »

Sur ce il se jeta par la fenêtre explosée. Il atterrit 10 mètres plus bas et se releva comme si de rien n’était, du moins semblait-il.

Les deux humains regardèrent impuissant le boss sauter. Päl jura à pleins poumons. Le temps qu’ils trouvent comment descendre, tout reposait sur le commandement des marines à présent. Il avertit Heartnet de sa position et lui confia le commandement provisoire des Catachans.

« Comment fait-on pour descendre chef, lui demanda Päl ? »
« Comme on est monté, lui répondit Krieg. Mais avant on va pas laisser ce squiggoth comme ça. »

[ A vous la suite ]
Revenir en haut Aller en bas
cacahuète master



Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 06/06/2006
Age : 25

MessageSujet: Re: Récit évolutif   Jeu 28 Sep 2006, 23:45

Ne pouvant laisser les catachans dans lesquels je ( nous ) me ( nous ) suis ( sommes ) tant investi(s), je leur ai écrit une petite fin, dommage que Pyro ne soit pas la à m'aider. Enfin, enjoy Very Happy !!

En bas, Heartnet gérait efficacement la poussée de ses forces. Il fit se replier les Catachans vers un réseau de tranchées érigées à la hâte pour canaliser l’ennemi si celui ci arrivait trop près.

Les marines stoppèrent net leur avancée. La première ligne mit pied à terre, la seconde prit position debout derrière la première ; et un formidable nuage de bolts envahit la plaine. Les équipes d’armes lourdes prirent position sur les buttes en retrait. Et leurs tirs fusèrent depuis l’arrière des rangs.

Les Catachans, bien qu’émerveillés par la précision marines, continuaient de s’organiser pour bloquer les Orks.

Heartnet prit personnellement la direction des devastators et les fit diriger leurs tirs sur le Squiggoth. La bête hurlant de douleur se rua sur les forces impériales avant de s’écrouler au sol, la tête en avant ; les jambes percées de missiles.

Krieg et Päl sautèrent sur l’occasion et jaillirent du poste de commandement pour rejoindre leurs hommes. En passant devant le capitaine Space Marine, Heartnet lança un regard interrogateur au lieutenant Catachan. Celui ci acquiesça d’un signe de tête.

Krieg sauta dans la tranchée où il fut accueilli par des vivats. Ne perdant pas son sang froid, il demanda si le dispositif était prêt ? Des réponses positives arrivèrent. Krieg appela Heartnet sur sa radio. « Ok cap’tain ! On est prêt, lâchez la horde !! »

Les marines exhortèrent les Orks à les charger, les aliens leur répondirent par des insultes et des crachats. Ils se regroupèrent et chargèrent les forces alliées.

Les peaux vertes firent face à un déluge de feu mais ils ne fuirent pas. Ils continuaient d’avancer malgré les pertes. Les premiers allaient se jeter sur les « zoms en armure » quand, dans un éclair bleuté, les guerriers de l’empereur disparurent.

Les Orks éberlués n’eurent pas le temps de reprendre leur souffle. Une vague de tirs faucha leur première ligne. Les Catachans abattirent un grand nombre d’aliens. Lorsque les Orks furent sur eux, ils furent accueillis à coups de lance flammes lourds. Puis les humains se replièrent en faisant sauter leurs positions. Les peaux vertes ne s’arrêtèrent pas de les poursuivre ; ils s’écroulèrent dans leur course ; tués par les bolts traçants des marines.

Les marines s’étaient téléportés derrière les garde impériaux, et ils couvraient à présent la retraite catachan. Quand les impériaux se regroupèrent dans le second réseau de tranchées ; Heartnet appela la barge de bataille stationnée en orbite.

++ Heartnet à barge ++
++ Réception … ++
++ Téléportez nous au point 98H32. ++

Pour ce qui serait le dernier mouvement de la bataille.

Au centre de sa Waaagh, le Big Boss eut peut-être un pressentiment ; il ordonna à la partie arrière de son armée et à son escorte de commencer à se replier, pour aller trouver d’autres Orks en retard. Mais quand ils repartirent vers l’arrière ; une vague montante noire explosa dans la plupart des Orks présents.

Les catachans sortirent sur les orks, lance flammes levés, armes au poing. Les marines chargèrent également.

Les Orks pris entre deux feux furent tués en une intervention exemplaire de 53 minutes.



Les catachans firent leurs adieux à leurs alliés d’un temps, Krieg sera la main de Heartnet ; et les deux forces se séparèrent vers de nouvelles destinations.


Epilogue : Le 3e Catachan, fort de ses nouvelles recrues se déplaçait silencieusement en reconnaissance dans la dense jungle d’Abrissus VI. A ses côtés, un groupe de Kryosiens, en armure terre avançait tout comme eux. Une plante haute d’environ 4 mètres jaillit et avala un Kryosien, un deuxième fut fauché par les feuilles tranchantes comme des rasoirs. Une grenade atterrit alors dans la bouche de la chose, qui explosa en un amas de pulpe.

Les kryosiens se retournèrent vers les catachans qu’ils venaient tout juste de remarquer.
« - Lieutenant Ambrige, 178e Kryos.
- Lieutenant Krieg, 3e Catachan. Et faites gaffe, à marcher comme ça vous allez réveiller toutes les bestioles du coin. Et je ne donne pas cher de votre peau.
- Mais vous ça ne vous fait pas peur cette jungle ?
- Vous rigolez, nous, ici, on est chez nous ... »

Krieg allait poursuivre quand des tirs s’abattirent sur la formation impériale. Et voilà se dit-il, c’est reparti !!


Et voilà, à nous de leur trouver de nouveaux alliés etc !!! L'histoire continuera !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Récit évolutif   Aujourd'hui à 08:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Récit évolutif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kissing V2 1 000 (format évolutif)
» [GOSU] D'un jeu de cartes pas évolutif du tout
» Histoire d'Ordinateur portable
» JCE (jeux de cartes évolutifs)
» JCC et JCE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ULTIM 40K :: +++ ULTIMA LIBRARIUM +++ :: SCRIPTORIUM-
Sauter vers: