AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Essai] De l'Augmentation de la Durée de Vie, des Inégalités Sociales et de la Stagnation Culturelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nash



Nombre de messages : 2919
Date d'inscription : 31/05/2006
Age : 39

MessageSujet: [Essai] De l'Augmentation de la Durée de Vie, des Inégalités Sociales et de la Stagnation Culturelle   Mer 11 Avr 2012, 00:11

Comme ceux qui me connaissent en dehors du forum le savent déjà, cela fait un moment que j'ai l'idée de lancer un "nouveau" type de sujet fluff, que j'appelle des "essais"... L'idée est de traiter de sujets rarement adressés directement dans le fluff mais faisant néanmoins partie intégrante de l'univers "en filigrane"...

Qu'il s'agisse de la structure sociale de l'Imperium, des rapports à la sexualité ou autre, de nombreux sujets sont gardés "sous silence" par GW afin de rester abordables et convenables pour les jeunes adolescents qui constituent une de leurs cibles marketing... Et cependant ces sujets sont dignes d'intérêt et aident à la compréhension globale du 41ème Millénaire.
Mais ces sujets ne sont pas les seuls à rester "dans le vague", tout simplement parce que dans la majorité des histoires qui nous sont contées les auteurs choisissent délibérément de se focaliser sur l'action plutôt que sur le "pourquoi du comment" de l'existence (ou de l'absence) de tel ou tel type d'individus, de telle ou telle technologie, ou plus simplement sur la nature profondes de certaines choses...
Les sujets potentiels sont nombreux. Qu'il s'agisse des raisons de la stagnation culturelle de l'Imperium, d'une étude de la piraterie humaine, d'une tentative de rationaliser la façon dont les Secteurs et sous-Secteurs voient le jour et s'organisent, ou de la façon dont la prostitution serait ou non tolérée en fonction des types de mondes, tous ces sujets, et bien d'autres, pourraient constituer de tels "essais".

Le but de ces essais serait donc, tout simplement, de couvrir ces zones "d'ombre" de l'Imperium en se basant sur le peu d'informations disponibles et en extrapolant de manière logique... Et bien entendu, pour les sujets les plus "sensibles", avec tact! Ce forum reste "familial"...

Tous ces articles seront, bien entendu, ouverts à la discussion par nos membres. Et j'espère bien que nombre d'entre-eux seront sujets à polémique! Vous trouverez ci-dessous, comme exemple, le premier des essais que j'aie rédigé... (J'attend vos avis sur le sujet avec impatience!)

Libre à vous de vous lancer dans la rédaction de tels essais si le coeur vous en dit.
Veuillez juste veiller à utiliser la borne [Essai] dans votre titre, à commencer vos titres par "De...", "Du..." ou "Des..." (selon le modèle des essais de Montaigne ou Descartes) et à bien copier/coller le code ci-dessous avant le début de votre texte pour que tout le monde sache bien que son contenu ne constitue pas une "vérité absolue", si tant est qu'une telle chose puisse exister dans le fluff... (Vous pouvez voir le résultat juste en dessous)
Code:
[table width=50% align=center][tr][td]:tome:[/td][td][i][size=9][justify]Ce qui suit est un "essai", il constitue l'interprétation de son auteur conçernant un aspect de l'univers de Warhammer 40,000 qui est rarement, voire jamais, exprimé ouvertement dans le matériel officiel mais peut cependant participer à une meilleure compréhension globale du 41ème Millénaire et/ou vous inspirer pour vos propres créations.[/justify][/size][/i][/td][/tr][/table]


Heretic Tome
Ce qui suit est un "essai", il constitue l'interprétation de son auteur conçernant un aspect de l'univers de Warhammer 40,000 qui est rarement, voire jamais, exprimé ouvertement dans le matériel officiel mais peut cependant participer à une meilleure compréhension globale du 41ème Millénaire et/ou vous inspirer pour vos propres créations.

De l'Augmentation de la Durée de Vie, des Inégalités Sociales
et de la Stagnation Culturelle.

Il est évident que l'Imperium est une société très inégalitaire, avec les classes supérieures vivant dans un luxe inimaginable et les plus basses vivant une existence plus proche de la survie qu'autre chose... Mais ce ne serait pas l'univers "grimdark" que nous aimons sans cette dose d'inégalité. Il me semble cependant intéressant d'étudier les aspects de l'Imperium qui maintiennent cette inégalité.
En particulier, il y a un aspect qui me semble trop souvent oublié lorsqu'on considère les facteurs entretenant la nature inégalitaire de l'Imperium, ainsi que sa féodalité et son côté "réactionnaire": l'existence, et l'efficacité, des traitements anti-âge (Juvénat, etc...).

Le fluff de 40K contient de nombreux exemples d'officiels de haut-rang et d'aristocrates qui, bien que vieux de plusieurs siècles, sont toujours très actifs et s'impliquent dans les affaires, tant séculières que religieuses, de leur monde, voire même de l'Imperium tout entier.
Par contre, le fluff est également assez clair sur le fait que ces traitements miracle ne sont pas accessibles pour les masses, en particulier à cause de leurs tarifs prohibitifs. Et puisque ceux qui peuvent se le permettre disposeront d'une vie plus longue, ils disposeront d'autant plus de temps pour accumuler des richesses leur permettant de s'offrir le traitement suivant...

Cet état de fait augmenterait donc encore les disparités, les riches et puissants ayant une espérance de vie de 400 ou 500 ans (les rares cas mentionnés dans le fluff d'individus ayant atteint cet âge suggèrent qu'il s'agit là d'une limite maximale) tandis que le reste de la population n'aurait pas une meilleure espérance de vie que celle dont nous jouissons aujourd'hui, avec les mêmes disparités qui existent en fonction de la qualité de vie, les "classes laborieuses" ne vivant probablement pas plus d'une quarantaine d'années. Les puissants vivraient donc au minimum 5 fois plus longtemps que n'importe qui d'autre, et jusqu'à 10 fois plus au maximum.

Ceci implique, en plus de l'effet "boule de neige" mentionné plus tôt, qu'il est possible que de multiples générations d'une même famille aient toutes servies consécutivement le même aristocrate. Ce qui renforce d'autant l'aspect féodal de l'Imperium, générations après générations d'individus effectuant les mêmes tâches au service non seulement d'une même famille, mais d'un même individu. Il est possible d'imaginer que l'une des rares occasion durant lesquelles un serviteur se verrait adresser la parole par un aristocrate pour d'autres raisons que pour donner un ordre quelconque, ce soit pour lui dire quelque chose du genre "Je me souviens quand votre arrière-grand-père est entré à mon service, malgré son inexpérience excusable des débuts, ce fut toujours un homme solide et un excellent serviteur... Comment se peut-il, ayant été élevé dans la tradition de cet homme remarquable, que vous ne soyez pas à la hauteur de la tâche, ma foi toute simple, qui vous a été confiée?"

Par ailleurs, comme le suggèrent de nombreuses autres sources littéraires extérieures à 40k, particulièrement celles traitant d'êtres immortels (ou tout au moins ayant des espérances de vies importantes), le fait de voir d'autres êtres naitre, vivre, vieillir et mourir au cours de ce qui n'est au final qu'une fraction de votre existence implique, tôt ou tard, par un simple processus de défense très humain, afin de conserver sa santé mentale, un besoin de se détacher affectivement de ces "simples mortels"... Ce besoin psychologique des puissants de déshumaniser les masses ne ferait qu'encore renforcer le fossé qui les sépare.

Et si les dirigeants de l'Imperium jouissent d'une espérance de vie couvrant des siècles, cela pourrait expliquer un problème souvent soulevé par les fans de fluff: l'inertie culturelle de l'Imperium. Le cœur de cette question est: comment les mêmes phobies et préconçus culturels peuvent-ils perdurer des millénaires après la fin de l'événement qui en fut la cause?
Une réponse possible serait que, bien qu'il soit vrai que pour les masses laborieuses un millénaire représente des dizaines de générations, pour les classes dirigeantes ce même millénaire correspond à l'époque de leur grands-parents ou arrière-grands-parents. Il est facile d'imaginer les implications de ceci quand on considère que cela signifierait que les classes dirigeantes auraient le même type de connaissances, sentiments et opinions concernant, disons, la Chute de l'Empire Romain que nous pouvons avoir concernant la Seconde Guerre Mondiale. Cela ne pourrait évidemment que renforcer l'inertie culturelle de l'Imperium.

Et je n'ai pris en compte ici que l'augmentation de l'espérance de vie due à des procédés "chimiques" et n'ait même pas abordé le cas de l'Adeptus Mechanicus, dont les membres voient encore leur espérance de vie augmenter au-delà même de celle des puissants, grâce aux divers implants auxquels ils gagnent accès lors de leur ascension dans la hiérarchie, et ce, comme le fluff nous le suggère en bien des cas, au prix de leur humanité même...

________________________________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kaleb Daark



Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 25/05/2006
Age : 37

MessageSujet: Re: [Essai] De l'Augmentation de la Durée de Vie, des Inégalités Sociales et de la Stagnation Culturelle   Mer 11 Avr 2012, 13:30

Bien qu'il ne s'agisse là pas de mon domaine de prédilection,je ne peux m'empêcher de titiller quelque peu le PP (le seul le vrai, j'ai des preuves) en faisant la simple remarque suivante: j'eusse aimé avoir quelques précisions supplémentaires sur les personnes citées sous le nom d' "aristocrates". Des références (Lord Helmwar, Lady Jericho,...) , des lieux et aussi quelques sources qui nous permettrait d’apprécier ton travail à sa juste valeur.

Ton point de vue et ton analyse par extrapolation, notamment concernant la stagnation culturelle, reste intéressant; une bonne base pour une de tes nouvelles.... je dis ça je dis rien.....

JuJu
Kaleb Daark

________________________________________________________________________________________________________________________________
Dans toute situation, il faut un responsable... Et tout le monde sait que c'est Gary Morley pour la sculpture de m...e et Matt Ward pour le fluff incohérent!
Revenir en haut Aller en bas
Nash



Nombre de messages : 2919
Date d'inscription : 31/05/2006
Age : 39

MessageSujet: Re: [Essai] De l'Augmentation de la Durée de Vie, des Inégalités Sociales et de la Stagnation Culturelle   Mer 11 Avr 2012, 14:33

Kaleb Daark a écrit:
j'eusse aimé avoir quelques précisions supplémentaires sur les personnes citées sous le nom d' "aristocrates". Des références (Lord Helmwar, Lady Jericho,...) , des lieux et aussi quelques sources qui nous permettrait d’apprécier ton travail à sa juste valeur.
[HS]Tu souffres de Capelloviccite Aigüe? Ca se soigne très mal, tu sais? Wink [/HS]

Pour être franc, je me suis posé la question du bien fondé de citer ou non des exemples particuliers dans les essais... D'un côté cela apporte effectivement une fondation plus solide aux arguments avancés, d'un autre, en faire une nécessité diminue le champ d'exploration! Puisque, si une thèse ne peut être étayée par un exemple in-universe, elle aurait de fait moins de poids, peu importe son intérêt intrinsèque, qu'une autre soutenue par un exemple précis...
Par ailleurs, j'avoue que ce choix a été dicté par une autre considération... J'espère bien que d'autres que moi se lançeront dans des essais sur les aspects de l'univers qui les intéressent, et je sais que transformer l'exercice en scéance de recherche préalables de sources, dignes d'un rat de bibliothèque, n'aidera pas à motiver le plus grand nombre.
Il m'arrivera donc de citer une source ou deux dans un essai (Cf. l'essai sur la piraterie) mais, dans la majeure partie des cas, je me contenterai de sous-entendre les choses, en partant du principe que le lecteur de tels essais dispose d'une base fluffique suffisante pour penser à Helmawr ( <-- bonne orthographe au fait Razz ) lorsqu'on lui parle d'aristos agés de 500 ans...

Citation :
Ton point de vue et ton analyse par extrapolation, notamment concernant la stagnation culturelle, reste intéressant; une bonne base pour une de tes nouvelles.... je dis ça je dis rien.....
Pour une des miennes ou celle de quelqu'un d'autre! C'est aussi un des buts de ces essais que de potentiellement inspirer les autres avec des considérations assez générales...

J'aime assez l'idée que pour un aristo du 41ème millénaire, les événements de l'Hérésie soient (si on part sur une base d'une génération durant, disons, 300 ans) en gros l'équivalent du Moyen-Âge pour nos contemporains, alors que pour le "commun des mortels" de l'Imperium, l'Hérésie est plutôt de l'ordre de l'ère abordée dans la Génèse et les quelques chapitres de l'Ancien Testament qui suivent... Cette différence de rapport à un même événement, de nature historique pour les uns, légendaire pour les autres, pourrait servir de base à des situations dignes d'être racontées (même si je doute qu'elles impliqueraient le même degré d'action et de "défouraillage à tout va" que la majorité des histoires officielles)...

________________________________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Essai] De l'Augmentation de la Durée de Vie, des Inégalités Sociales et de la Stagnation Culturelle   Aujourd'hui à 05:06

Revenir en haut Aller en bas
 
[Essai] De l'Augmentation de la Durée de Vie, des Inégalités Sociales et de la Stagnation Culturelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1er essai V8 - 3000pts.
» durée d'archivage et ttlive
» [Blog] Essai de fonds d'écran
» Mais qu'est ce qu'il essai de me dire ??
» Augmentation des prix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ULTIM 40K :: +++ ULTIMA LIBRARIUM +++ :: LIBRARIUM IMPERIALIS-
Sauter vers: