AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [WIP-Dex] Endogardes Pourpres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deadly Kafeine



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 28/12/2007
Age : 35

MessageSujet: [WIP-Dex] Endogardes Pourpres   Jeu 03 Jan 2008, 16:31

Bon, voici le départ du fluff de mon chapitre, déjà un peu corrigé. Techniquement il a les traits "Fils de Mars" et "Honorez votre équipement" ainsi que la restriction "Face à Face" (parce que je n'arrive pas à supporter les motos space marines, c'est laid au possible Smile).

C'est encore un premier jet; le style va être retravaillé, mais je cherche surtout un minimum de cohérence, et éviter d'avoir un côté "kiki tout dûr". J'ai la description du système mère en cours, et le détail de la formation du chapitre ainsi que la fin des faits d'armes à expliciter. J'updaterai ça ensuite, faut que je relise pour voir si c'est publiable en l'état et pas juste un ramassis d'idées Smile).

Endogardes Pourpres


L'origine
Les Endogardes Pourpres furent fondés lors de l’avant dernière fondation de 700 M40. C'est un chapitre récent, originaire de la planète Sélénis fondé notamment pour lutter contre la recrudescence des activités xenos au milieu du millénaire M40.

Il y a longtemps, un siècle environ avant l’Ere des Luttes, une colonie humaine y fut fondée. Cependant, contrairement à ce qui est souvent le cas, leurs capacités intellectuelles n'ont que peu baissé par rapport à la référence humaine. Ceci est principalement dû au culte qui entoure la Technologie.

A l’instar de nombre de planètes, la colonie perdit le contact avec le reste de l’univers humain lors de l’Ere des Luttes. Durant cette période isolée, les Sélénims continuèrent à développer lentement leurs colonies. Ils s'établirent sur plusieurs planètes de leur système, notamment Aedes et bâtirent la station spatiale Hector, qui centralisait l'exploitation de la ceinture d'astéroïdes du système. L’utilisation de cette ressource minière leur permis d’éviter le déclin de leur colonie, car si Selenis regorgeait de minerais rares, elle manquait cruellement de métaux lourds, indispensables pour bâtir les structures protectrices pour les colons. Ces matériaux étaient auparavant acheminés par des convois, Sélénis échangeant ses minerais précieux et rares contre des matériaux bruts. Une fois séparée du reste de l’humanité, les sélénites durent se rabattre sur les ressources de leur système uniquement.

Le Péril
A l'aube du quarantième millénaire, Sélénis faillit bien perdre Aedes, sa principale colonie. C'est en 015 que l'alerte fut donnée par la flotte qu'un astéroïde avec une signature étrange venait tout simplement d'apparaître en bordure du système. Il s'avéra que l'astéroïde en question était un Rok ork qui était arrivé dans le système au bout de quelques dizaines d'années d'errance. La flotte avait été bâtie principalement pour un rôle de police spatiale et se trouva mal équipée pour combattre un tel adversaire. Elle fut détruite en quasi-totalité pendant les 3 mois que dura l'approche de l'astéroïde d'Aedes. Le Rok fut finalement détruit par les satellites de défense de la planète, mais il avait eu le temps de téléporter quelques milliers d'orks à la surface. C'est à ce moment là qu'une partie de l'Endogarde, chargée normalement principalement de la protection du Patriarche de Sélénis fut envoyée en renfort des forces de défense planétaires, et tous ces combattants eurent la charge de repousser et de détruire ces créatures qui avaient rejeté leurs appels aux pourparlers. Il s'ensuivit presque trois siècles de lutte incessante pour repousser les orks, ceux-ci se multipliant lors des rares périodes d'accalmie pour revenir ensuite attaquer les humains.

C'est pour beaucoup grâce au Collège de l'Occulte que les orks purent être repoussés. Cette organisation fondée vers 753 M39 était chargée tout d'abord d'étudier les membres de la population qui manifestaient d'étranges pouvoirs. Cependant, la nature et l'origine de ces pouvoirs mystérieux ne cessaient de tenir les savants en échec. Un dénommé Caparelli avait fait le plus d'avancées durant le siècle 900 M39, en retrouvant notamment des écrits perdus jusqu'alors datant de la période de l'hérésie traitant des psykers. Ces écrits fragmentaires ne lui permirent que de bâtir une théorie spécifique aux pouvoirs psi, stipulant que leurs pouvoirs leur venait d'un "autre univers" que les psis comme il les appelait était en quel sorte un portail vers cet univers fait de puissance brute. Le pouvoir des psis selon lui consistait à façonner cette puissance et à la plier à leur volonté. Le peu d'écrits qui restaient en état lui permirent de jeter les bases de cette théorie, mais il passa à côté du caractère universel du Warp. Sélénis serait encore isolée longtemps.

Cependant la Théorie Caparelli était un grand progrès par rapport au peu qui avait été compris de ces pouvoirs jusqu'alors. Auparavant, le système d'enseignement était celui du maître élève, avec beaucoup de fioritures et de digressions, car la perception de leur pouvoir était différente pour chaque psi, et la formation était très longue avant de pouvoir faire quelque chose de construit avec son pouvoir. Cet enseignement mettait surtout l'accent sur l'expérimentation personnelle, et de nombreux sorts exotiques en sortirent. Ce Collège de l'Occulte aida à protéger les installations sur Aedes, et leur présence permit à l'Endogarde de se concentrer sur l'offensive.

Le conflit avec les orks est aujourd'hui fini, et la division de l'Endogarde envoyée est restée sur Aedes, constituant un bataillon d'élite habitué à se battre contre les orks et surtout en jungle et en forêt. Une sorte de réserve a été créée sur un petit continent austral (de la taille de l'Australie), où les orks sont strictement maintenus. Même si ça pose souvent problème, notamment lorsqu'ils arrivent à construire des engins volants, les raids fréquents qu'y mènent les Hexapumas pour entraîner et aguerrir leurs troupes permettent de juguler l'expansion des orks. Il y a eu quelques fois des assauts massifs, mais à chaque fois tout put être réglé en quelques années.

Le Contact
Après sa destruction lors du combat contre le Rok, la Flotte fut péniblement reconstituée et fut surtout dotée de trois unités lourdes, de taille similaire à des croiseurs légers impériaux mais plus lourdement armés car ils n'emportaient pas de propulsion Warp. Le tonnage total fut augmenté afin de pouvoir mener des patrouilles dans tout le système, et un réseau de satellites d'alerte avancés fut établi. C'est alors qu'en 392 M40 que le système fut redécouvert par le corps d'exploration impérial. L'alerte fut donnée, et une flottille fut envoyée pour identifier le vaisseau qui venait d'émerger, menée par le VFS Aedes. Après l'émergence du Rok ork les Sélénims étaient échaudés et approchèrent prudemment. Les premiers échanges radio furent empreints de méfiance, car le dialecte Sélénite s'était écarté du Haut Gothique. La situation aurait pu dégénérer si le commandant du vaisseau d'exploration n'avait pas mis en panne pour montrer ses intentions pacifiques (et aussi parce qu'en dépit de sa taille, les croiseurs de la flotte Sélénite pouvaient mettre à mal son bâtiment).

Après cette prise de contact plutôt froide, une entrevue entre le Patriarche Galen et les visiteurs fut organisée, sur la station Ilion, qui centralisait les défenses du système. Le Patriarche se réjouit du retour des autres humains et accepta que Sélénis soit rattachée à l'Imperium. Les membres de l'Adeptus Mechanicus de la délégation furent impressionnés de voir des armures dérivées des ancestrales armures Tonnerre encore en état et surtout améliorées. Ils furent encore plus intéressés par l'organisation des cités Sélénites et surtout le Culte qui leur semblait tout droit inspiré par le Dieu Machine. Durant la dizaine d'années que dura l'assimilation officielle de Sélénis, l'Adeptus Mechanicus se battit bec et ongle pour obtenir le contrôle de Sélénis afin d'en faire un monde forge, et finit par réussir partiellement. Le Mechanicus eut alors à sa disposition l’intégralité du continent de Restria, situé dans l’hémisphère nord de la planète. Cependant, le Patriarche Galen réussit à préserver le reste de Sélénis et au lieu des habituelles cités ruches standard que l'on retrouve sur une grande majorité des mondes forges, le système de cités sous dômes fut préservé.

L'adoption
Dès son rattachement à l'Empire Humain, et après avoir compulsé les rapports concernant l'invasion Ork et vu l'entraînement des Hexapumas sur Aedes et de l'Endogarde sur Selenis, l'Adeptus Astartes retint Sélénis pour héberger un des chapitres de Space Marines qui allaient être créés en 700 M40. Des glandes progénoïdes issues des Salamanders furent traitées et amenés sur Sélénis et mille fils de membres de l'Endogarde furent sélectionnés pour subir la formation d'un Space Marine. Soixante dix recrues survécurent jusqu’au rang de Scouts et une trentaine réussirent à devenir des Space Marines à part entière, de quoi former une escouade d’assaut et deux escouades Devastators ainsi que la première chaîne de commandement. Pas moins de cinq frères du chapitre furent envoyés sur Mars pour devenir Techmarines. Le chapitre conserva le nom d’Endogarde, optant pour une livrée bronze afin de se différencier de l'Endogarde planétaire dont l'uniforme était noir. Cependant le chapitre ne choisit pas d’héraldique pour l’instant, conformément aux traditions de la garde planétaire, dans laquelle un régiment ne peut arborer ses couleurs qu’après avoir accompli un haut fait reconnu par ses pairs. Seule concession à cette tradition, le symbole de chapitre fut par contre arrêté: le poing ganté de la garde du patriarche surmonté d’une paire d’ailes symbolisant la doctrine de frappe rapide des Space Marines.

==============================================

Bon, dîtes moi ce que vous en pensez que j'améliore ça Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Deadly Kafeine



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 28/12/2007
Age : 35

MessageSujet: Re: [WIP-Dex] Endogardes Pourpres   Sam 05 Jan 2008, 00:56

Petite avancée, avec l'établissement de la livrée finale (rappellée sur l'image ci dessous):



Citation :
Le Baptême du sang (création de l'héraldique de l'endogarde et début formel de la première compagnie.

Le chapitre est relativement jeune, mais sa fondation eut lieu en des temps troublés. Il ne fallut pas attendre longtemps pour qu’il soit envoyé en mission. Leur première affectation fut de porter assistance à une compagnie de Flesh Tearers sur la planète Galadon IV. Une ruche Tyrannide s’y était développée, et malgré la férocité des Flesh Tearers la campagne d’éradication s’était enlisée. Convoyés par un transporteur de la Flotte Impériale (la flotte du chapitre n’était pas encore formée), deux des trois escouades Devastators de l’Endogarde Poupre furent débarquées par Thunderhawk avec cinq escouades de snipers de la Dixième Compagnie. Le débarquement se fit au beau milieu d’une bataille devant le défilé des Nécropyles. Les escouades de soutien et les snipers se placèrent en haut des falaises tandis que Sehal lui-même sauta dans la mêlée avec son escouade d’assaut, portés par leurs réacteurs dorsaux.

Emportés par l’ivresse du combat, les Flesh Tearers ne se rendirent pas immédiatement compte de l’arrivée des renforts. C’est lorsque le capitaine Hémolius qui dirigeait les fiers fils de Sanginius se retrouva à combattre dos à dos avec un Space Marine en armure couleur de bronze (à l’époque les couleurs de l’Endogarde) qu’il comprit que des renforts étaient arrivés. Hémolius ne reconnut pas le cri de guerre de son nouveau frère, mais apprécia son aide, car le bras de Sehal était sûr. Ses coups étaient peu nombreux mais puissants, chacun emportant un adversaires dans l’au-delà, tandis qu’Hémolius se battait de façon plus frénétique. La vague Tyranide finit par être repoussée dans les souterrains de sa ruche et les forces impériales mirent en place un blocus, le temps de se réorganiser.

A la fin de cette bataille, l’armure bronze avait pris une teinte cuivrée à cause du sang des créatures. Les Flesh Tearers découvrirent alors que les Devastators du jeune chapitre avait maintenu à distance les énormes créatures qui voulaient se jeter dans la mêlée, en en abattant deux.

Les Flesh Tearers remirent alors une armure Terminator rouge et noir à Sehal, aux couleurs de leur chapitre mais à l’agencement légèrement différent. Sehal accepta ce précieux don et déclara que ce serait désormais les couleurs de l’Endogarde. La destruction de la ruche fut effectuée deux semaines plus tard par les Flesh Tearers assistés des Howling Griffons arrivés quelques jours après les Endogardes avec des troupes plus nombreuses, ces derniers se contentant de sécuriser les zones australes où quelques créatures rebâtissaient une ruche secondaire.

L'inspi visuelle est claire, j'espère que ça fait pas trop ultime-guerrier-trotrofor ^^

Citation :
Le Symbole

En 457 M41, le chapitre reçu une demande d’aide de la part de l’Adeptus Mechanicus. Une expédition d’explorateurs émergea à la périphérie du système mère des Endogardes. A son bord un messager du Mechanicum demanda au capitaine Malkavius la protection du chapitre lors de l’exploration qu’il devait faire sur Thenium. Un premier vaisseau d’exploration y était arrivé il y a six mois et aucune nouvelle ne fut reçue depuis quatre mois. Le vaisseau Omnius fut donc dépêché pour savoir ce qui était arrivé à l’équipe d’exploration précédente. Malkavius, second maître du chapitre après la mort de Sehal, accepta et se joignit à la quasi-totalité de ce qui allait devenir la quatrième compagnie pour protéger l’expédition dans sa mission.

Après deux mois de voyage, l’Omnius émergea près de Thenium et se mis en orbite. Malkavius envoya Mordred, alors simple sergent d’une escouade d’assaut en reconnaissance au camp de base de la précédente expédition. Le camp était intact, situé au pied d’une montagne colossale dans laquelle béaient trois larges grottes. Mais là où auraient du se trouver une centaine d’hommes, il n’y avait que le silence et le vide. L’équipe de l’Omnius s’installa alors rapidement dans le camp afin de déterminer ce qui s’était passé et de poursuivre l’exploration des cavernes.

Malgré l’examen minutieux du site pendant trois semaines, rien ne semblait indiquer la cause de la perte du camp et du vaisseau d’exploration. Lors de la quarantième nuit que passa l’expédition sur la planète, ils furent là. De grands robots semblables à des squelettes, recouverts de lambeaux de chair humaine. Au loin une aube verdâtre se levait pendant que Malkavius se tenait sur la barricade de la palissade du camp. Puis la silhouette de plusieurs monolithes Nécrons apparurent, suivies de la matérialisation d’une foule de guerriers mécaniques.

Deux nuits et trois jours durant, les Endogardes continrent la déferlante mécanique. Lors de la deuxième nuit, Malkavius et son escouade de commandement parvint à percer jusqu’à l’endroit où se trouvait le seigneur de guerre Nécron. Il se rua sur lui en activant ses griffes éclair et le duel commença. Pendant plusieurs heures, les deux êtres se combattirent sauvagement, pendant que les Marines essayaient de repousser les hordes de créatures qui essayaient de prendre leur maître à revers. A la fin, le terrible fauchard de la machine trancha net le bras droit de l’Astartes. Malgré sa blessure, Malkavius réussit à porter un coup fatal à la machine en plantant sa griffe éclair dans le torse de son adversaire. L’ancestrale machine s’arrêta avec un vrombissement et la lueur de ses yeux s’éteignit doucement. A ce moment, tous les autres Nécrons encore activés disparurent dans une brume verdâtre.

Malkavius se fit implanter une prothèse couleur bronze à son bras droit, en mémoire de la première livrée des Endogardes Pourpres. Depuis, cette héraldique a été reprise par le chapitre entier. La bannière de la quatrième compagnie est ornée de la tête du seigneur Nécron, dont seul le corps avait disparu avec les autres machines.

Question:
- durant le M41, les Nécrons sont-ils déjà réapparus ? (pas le codex sur moi, donc pas pu vérifier)
Revenir en haut Aller en bas
 
[WIP-Dex] Endogardes Pourpres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noces pourpres
» [Chronique] Les Larmes Pourpres
» Question sur une citation tirée des Noces Pourpres.
» Hitler apprends pour les Noces Pourpres
» [roman] Les Noces pourpres!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ULTIM 40K :: +++ ULTIMA LIBRARIUM +++ :: SCRIPTORIUM-
Sauter vers: